Moscou accusé de manipuler la campagne électorale américaine

le , mis à jour le
3

La Russie est pointée du doigt par les démocrates américains. En pleine campagne électorale pour la présidentielle, le camp d'Hillary Clinton accuse les Russes d'avoir orchestré une fuite d'e-mails embarrassants pour la candidate, dans le but de favoriser son rival républicain, Donald Trump. Le Kremlin nie tout en bloc. Retour sur cette affaire en quatre points.

 

D'où vient le scandale ?

Vendredi, trois jours avant l'ouverture de la convention démocrate à Philadelphie, qui investit officiellement Hillary Clinton comme candidate du parti pour la présidentielle, WikiLeaks a publié près de 20 000 messages piratés de la direction du parti démocrate, et échangés de janvier 2015 à mai 2016. 

 

RELEASE: 19,252 emails from the US Democratic National Committee https://t.co/kpFxYDoNyX #Hillary2016 #FeelTheBern pic.twitter.com/nklNO5WSQL

— WikiLeaks (@wikileaks) 23 juillet 2016

« PUBLICATION : 19 252 e-mails du comité national démocrate américain »

 

Ces courriels, venant des comptes de sept responsables démocrates, montrent notamment la méfiance et le mépris de responsables du parti pour Bernie Sanders, l'ex-rival d'Hillary Clinton pour la primaire démocrate. Le socialiste vient tout juste d'officialiser son soutien à l'ancienne secrétaire d'Etat d'Obama.

 

.@BernieSanders and @HillaryClinton hug after he endorses her https://t.co/8FJtRVxnp7 https://t.co/Fjpwh4koIA

— POLITICO (@politico) 12 juillet 2016

« Bernie Sanders et Hillary Clinton s'enlacent après qu'il ait annoncé la soutenir. »

 

Furieuse devant ces publications qui jettent une ombre sur le début de la convention, l'équipe de l'ancienne Première dame a contre-attaqué. Les responsables démocrates ont laissé entendre que la Russie pourrait être à l'origine de ces fuites d'e-mails, volés par des pirates soupçonnés d'être liés aux autorités russes. Leur but selon les démocrates ? Favoriser ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paulin17 il y a 4 mois

    Encore la faute des russes hein les US? En mer de chine c aussi les russes ou en mer baltique?

  • noterb1 il y a 4 mois

    Quand les USA ont un problème ils le règlent facilement : c'est la Russie !!! Cela fait rire le monde entier sauf quelques intoxiqués qui croient encore que la Russie de 2016 et L'URSS c'est la même chose .

  • odnaz il y a 4 mois

    Il a le dos large Poutine, mais sur le fond les tweets et mails ont bien existé. Les démocraties sont mortes, c'est fait, même le Parti démocrate américains triche, manipule, désinforme. A moins d'être complètement naïf on ne peut plus croire à la démocratie, à supposer qu'elle ait fonctionné un jour. Elle nécessite le consensus et le fair-play, deux choses qui se sont évaporées.