Mort de Zyed et Bouna : la charge de Marion Maréchal-Le Pen contre «la racaille»

le , mis à jour à 22:59
31
Mort de Zyed et Bouna : la charge de Marion Maréchal-Le Pen contre «la racaille»
Mort de Zyed et Bouna : la charge de Marion Maréchal-Le Pen contre «la racaille»

Dans l'affaire Zyed et Bouna, du nom de ces deux jeunes morts électrocutés en 2005 à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le Front national a clairement choisi son camp. La charge la plus virulente est venue de Marion Maréchal-Le Pen. 

Alors que les deux policiers poursuivis pour non-assistance à personne en danger après la mort des adolescents ont été relaxés ce lundi, la députée FN du Vaucluse estime, sur Twitter, que ce jugement «prouve que la racaille avait bien mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d'une bavure policière». Une référence aux trois semaines d'émeutes qui ont suivi le drame de Clichy-sous-Bois à l'automne 2005.

Ce verdict prouve que la racaille avait bien mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d'une bavure policière. #ZyedetBouna— Marion Le Pen (@Marion_M_Le_Pen) May 18, 2015

Réaction d'Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'EELV, à la lecture de ce tweet : «Rarement vu aussi dégueulasse. Des enfants sont morts et vous les insultez. Vous êtes une honte pour la France.» De nombreux internautes anonymes s'indignent également des propos de la frontiste. 

@Marion_M_Le_Pen rarement vu aussi dégueulasse. Des enfants sont morts et vous les insultez. Vous êtes une honte pour la France— Emmanuelle Cosse (@emmacosse) May 18, 2015

«Vous salissez la mémoire des victimes, la représentation nationale et toute la République», lui lance également le député PS de Seine-Saint-Denis, Mathieu Hanotin.

@Marion_M_Le_Pen Vous salissez la mémoire des victimes, la représentation nationale et toute la #République. #ZyedEtBouna— Mathieu Hanotin (@MathieuHanotin) May 18, 2015

Dans un communiqué diffusé via son site internet, le député socialiste Pouria Amirshahi dénonce pour sa part des déclarations «indécentes, vulgaires et odieuses». «Le minimum dans ces cas-là est le silence respectueux de tous les drames humains», ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le mardi 26 mai 2015 à 07:16

    xk8r : et encore, nous n'en voyons rien, dans leurs reves les contestataires seraient interdits d'antenne partout, si ils faisaient plus de 2% tous mouillés. Il va etre temps que ces gens retournent à ce qu'ils pèsent dans les urnes, c'est ça la démocratie.

  • xk8r le dimanche 24 mai 2015 à 11:18

    tous ces so ces, eelv sont à vomirc'est a cause de cette langue de bois que l'on en est là !!!!!!

  • bearnhar le vendredi 22 mai 2015 à 18:50

    " Les policiers sont intouchables ". Deja, dans le cas present, encore heureux, ils n'ont rien fait. Et puis, je suis FDS, la police intouchable moi ca me va. De toute maniere, la justice Francaise ne les satisfera jamais, ils veulent avoir raison meme si ils on tort. Je finirai par : vous les avez voulu ? Alors vous allez les gerer.

  • saggy le mardi 19 mai 2015 à 19:19

    en 2005, la gauche , dans l'opposition a mis le feu aux poudres pour faire tomber le gouvernement de Chirac après le séisme de AVRIL 2002 .... et ces gamins ont morflé, instrumentalisés par des revanchards

  • saggy le mardi 19 mai 2015 à 19:16

    dans un pays civilisé on doit obéir aux ordres de la police ....qui ne fait que son travail souvent ingrat ... la preuve !!!

  • kpm745 le mardi 19 mai 2015 à 18:37

    Bravo Marion. Enfin quelqu'un de courageux qui ose dire la vérité

  • indyta le mardi 19 mai 2015 à 18:35

    Marion aurait du choisir des termes plus absk0ns,ces petits sauvageons..sic

  • indyta le mardi 19 mai 2015 à 18:31

    la tolerance du laisser faire, pour acheter la paix sociale,c est le terreau du fascisme, dresser les uns contre autres, a terme!

  • indyta le mardi 19 mai 2015 à 18:30

    et c etait a ce moment la,qu il fallait etre implacable,contre ces emeutiers,bien sur!

  • calippe3 le mardi 19 mai 2015 à 18:25

    la police n'aurait pas à être en procès si les gens respectaient les contrôles, dans notre jeunesse le policier ou le garde champêtre qui prenait un jeune en défaut et le ramener chez les parents les parents ne donnaient pas raison à l'enfant obéissance et respect font défauts aujourd'hui chez beaucoup