Mort de Ronnie Biggs, célèbre pour l'attaque du train postal

le
0
RONNIE BIGGS EST MORT
RONNIE BIGGS EST MORT

LONDRES (Reuters) - Ronnie Biggs, devenu célèbre pour avoir participé à l'attaque du train postal Glasgow-Londres le 8 août 1963, est mort mercredi à l'âge de 84 ans, a annoncé sa porte-parole.

Il faisait partie d'un groupe de onze hommes ayant réalisé cette attaque légendaire dont le butin avait atteint 2,6 millions de livres sterling (1,9 million d'euros), équivalent à 40 millions de livres d'aujourd'hui (48 millions d'euros).

Arrêté après le raid comme la plupart des membres du gang, Ronnie Biggs avait été condamné à trente ans de réclusion. Il s'était ensuite échappé de manière rocambolesque de la prison de Wandsworth, à Londres, au moyen d'une échelle en corde.

Ronnie Biggs avait passé 36 ans en fuite en Amérique du Sud, surtout au Brésil, où il avait notamment enregistré une chanson, intitulée "Personne n'est innocent" avec le groupe punk britannique The Sex Pistols.

Il s'était finalement rendu à la police britannique en 2001, avant de bénéficier huit ans plus tard d'une mesure de libération anticipée pour raison de santé.

Ronald Biggs n'a jamais regretté son acte. "Il m'a assuré une petite place dans l'Histoire", a-t-il confié un jour à un journaliste. Il vivait ces dernières années dans une maison de retraite du nord de la capitale britannique.

Sa dernière apparition publique remonte au mois d'août lors d'une cérémonie à la mémoire de Bruce Reynolds, le "cerveau" de l'attaque décédé en février à 81 ans, à laquelle il a assisté en fauteuil roulant au cimetière de Highgate.

De santé fragile, Ronnie Biggs était incapable ces derniers temps de parler à la suite d'une série d'attaques. Il était le seul des quatre membres toujours en vie de la bande du 8 août 1963 capable d'assister à la cérémonie.

La plupart de ses acolytes ont été arrêtés et condamnés à des peines de plus de 300 ans de prison au total.

Le hold-up du "Royal Mail train", comme l'appellent les Britanniques, avait capturé l'imagination de l'opinion publique et de la presse à sensation britanniques, qui avait fait des membres du groupe des sortes de Robin des Bois.

Le conducteur du train postal, Jack Mills, avait été violemment frappé à la tête lors de l'attaque. Il n'avait jamais pu retravaillé ensuite et est décédé en 1970. Ronnie Biggs a émis des regrets quant aux blessures infligées au cheminot.

Belinda Goldsmith, Jean-Loup Fiévet pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant