Mort de l'infirmière victime du canular téléphonique sur Kate

le
0
L'INFIRMIÈRE VICTIME DU CANULAR TÉLÉPHONIQUE SUR KATE RETROUVÉE MORTE
L'INFIRMIÈRE VICTIME DU CANULAR TÉLÉPHONIQUE SUR KATE RETROUVÉE MORTE

LONDRES (Reuters) - L'infirmière victime d'un canular téléphonique monté par une radio australienne à propos de la grossesse de Kate, l'épouse du prince William d'Angleterre, a été retrouvée morte, a annoncé vendredi son employeur, l'hôpital King Edward VII de Londres.

La police a précisé qu'elle ne recherchait personne dans le cadre de ses investigations sur ce décès, ce qui laisse entendre qu'il s'agit d'un suicide.

"C'est avec une profonde tristesse que nous confirmons la mort tragique d'un membre de notre personnel infirmier, Jacintha Saldanha", déclare l'établissement dans un communiqué.

"Nous sommes en mesure de confirmer que Jacintha a été récemment victime d'un canular téléphonique à l'hôpital, qui lui avait apporté tout son soutien".

Pour sa part, le couple princier a fait part de son "profond chagrin" à la suite du décès de l'infirmière.

"Leurs altesses royales ont été si merveilleusement reçues par l'ensemble du personnel de l'hôpital. Leurs pensées et leurs prières vont à la famille de Jacintha Saldanha, ses amis et ses collègues en cette période si pleine de tristesse", a fait savoir le bureau du prince William.

La police a été prévenue vers 09h35 locales/GMT de la présence d'une femme inconsciente à une adresse proche de l'établissement. Sa mort a été prononcée par les ambulanciers arrivés sur les lieux.

Mercredi, la direction de l'hôpital chargé de suivre la grossesse de Kate, devenue duchesse de Cambridge depuis son mariage avec le petit-fils de la reine Elizabeth II, avait présenté ses excuses pour le canular.

Deux présentateurs de la radio australienne 2Day FM avaient réussi mardi à se faire passer au téléphone pour la reine Elizabeth et pour le prince Charles, père du prince William et héritier du trône.

Malgré leur médiocre imitation de voix, ils avaient été transférés dans le service de la duchesse où une infirmière leur a révélé des détails en principe confidentiels sur l'état de santé de la jeune femme.

L'hôpital avait présenté des excuses pour être tombé dans le piège. "Il s'est agi d'un canular stupide que nous déplorons tous", avait dit le directeur de l'établissement, John Lofthouse. "Nous sommes très attentifs au respect de la confidentialité des patients et allons revoir nos procédures quant aux appels téléphoniques de l'extérieur".

Kate et William, qui est deuxième dans l'ordre de succession après Charles, se sont mariés en avril 2011. Leur enfant, quel que soit son sexe, occupera le troisième rang.

Tim Castle et Peter Schwartzstein; Jean-Loup Fiévet et Guy Kerivel pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant