Mort de l'industriel Jérôme Monod, proche de Jacques Chirac

le , mis à jour à 20:14
0
Mort de l'industriel Jérôme Monod, proche de Jacques Chirac
Mort de l'industriel Jérôme Monod, proche de Jacques Chirac

Jérôme Monod est mort jeudi soir, à l'âge de 85 ans, à Lourmarin, dans le Vaucluse, selon le Figaro. Ce proche de l'ancien président de la République Jacques Chirac a été son conseiller et l'a accompagné dans son ascension politique et tous ses combats. Les premières réactions à droite regrettent la « disparition d'un grand serviteur de l'Etat », également grand industriel et ancien PDG de la Lyonnaise des Eaux.  

 

«Notre parti perd un compagnon fidèle», a confié Nicolas Sarkozy sur son compte Twitter.

 

Retrouvez la déclaration de Nicolas Sarkozy suite au décès de Jérôme Monod. Un grand serviteur de l’Etat. pic.twitter.com/srVrz26hzQ— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) 20 août 2016

 

 

Triste et émue à l'annonce de la disparition de Jérôme Monod, grand serviteur de l'Etat, homme de convictions auprès duquel j'ai tant appris

— Valérie Pécresse (@vpecresse) 20 août 2016

 

 

« Il va beaucoup nous manquer », estime l'ancien ministre Dominique Bussereau (LR), dans un hommage « affectueux ».

 

Hommage amical,affectueux et respectueux à Jérôme Monod grand serviteur de la République et grand entrepreneur. Il va beaucoup nous manquer.

— Dominique Bussereau (@Dbussereau) 20 août 2016

 

Jérôme Monod a commencé sa carrière en 1959, au cabinet du Premier ministre, Michel Debré, avant de rejoindre les services de l'aménagement du territoire (Datar), en 1963. Il devient aussi un ami de Jacques Chirac, qui le prend comme directeur de son cabinet en 1975, alors qu'il est Premier ministre. Jérôme Monod est aussi l'un des artisans, avec Pierre Juillet et Marie-France Garaud de la création du RPR. En 1976, il est le premier secrétaire général du RPR.

 

Trois ans plus tard, il décide cependant de s'éloigner de la sphère politique pour rejoindre en 1979, celle de l’entreprise. Il prend la tête de la Lyonnaise des Eaux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant