Mort de l'écrivain allemand Siegfried Lenz à l'âge de 88 ans

le
0
L'ÉCRIVAIN ALLEMAND SIEGFRIED LENZ EST MORT
L'ÉCRIVAIN ALLEMAND SIEGFRIED LENZ EST MORT

BERLIN (Reuters) - Siegfried Lenz, l'un des plus importants écrivains de l'Allemagne d'après-guerre, s'est éteint mardi à l'âge de 88 ans, a annoncé son éditeur.

Lenz, dont les oeuvres ont été traduites dans plus de 30 langues, est connu notamment pour son livre "La leçon d'allemand" (Deutschstunde), dans lequel un enfant observe son père, policier, empêchant sur ordre du Reich leur voisin, artiste jugé "dégénéré" par les Nazis, de peindre.

Né en 1926 dans une ville de Prusse orientale aujourd'hui polonaise, Lenz a servi dans la Kriegsmarine durant la dernière année de la Seconde Guerre mondiale et a été prisonnier de guerre avant de pouvoir s'établir à Hambourg.

Il fit partie du "Gruppe 47", groupe d'écrivains de l'après-guerre qui comprenait Heinrich Böll, Günther Grass et Ingeborg Bachmann et se sentait tenu, par devoir, d'évoquer dans leurs écrits la période nazie et son legs.

"Une partie de l'Allemagne vient de mourir aujourd'hui avec Siegfried Lenz", a estimé le ministre des Affaires étrangères allemand, Frank-Walter Steinmeier.

(Alexandra Hudson; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant