Mort de Helmut Kohl : Macron salue un «artisan de l'amitié franco-allemande »

le
0
Mort de Helmut Kohl : Macron salue un «artisan de l'amitié franco-allemande »
Mort de Helmut Kohl : Macron salue un «artisan de l'amitié franco-allemande »

«Artisan de l'Allemagne unie et de l'amitié franco-allemande : avec Helmut Kohl, nous perdons un très grand Européen», a tweeté en français et en allemand Emmanuel Macron en apprenant le décès à 87 ans de l'ancien chancelier allemand en y joignant la photographie ô combien symbolique du chancelier avec François Mitterrand à Verdun en 1984. Il a adressé à Angela Merkel et à l'Allemagne, son «témoignage de sympathie et d'amitié». Ce «grand Européen» a été salué par les dirigeants du Vieux Continent.

 

Juncker : l'«essence même de l'Europe».  «La mort d'Helmut me peine profondément. Mon mentor, mon ami, l'essence même de l'Europe. Il va grandement, grandement nous manquer», a écrit le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker sur le réseau social Twitter. Il a également salué la mémoire de l'homme sans qui «il n'y aurait pas d'euro».Il a annoncé que les drapeaux des institutions de l'UE seront mis en berne, ce qui était déjà le cas à Bruxelles vendredi soir (tweet ci-dessous).

 

#Kohl Flaggen vor dem Kommissions-Gebäude auf Halbmast pic.twitter.com/zbm5C5G6Z6

-- Lutz Güllner (@LutzGuellner) 16 juin 2017

 

 

Delors : «Je mesure l'immensité de la tâche accomplie». Jacques Delors, président de la Commission de 1985 à 1995, a aussi rendu hommage à un «citoyen de l'Europe». «Tous les Européens doivent s'incliner devant l'homme Helmut Kohl et son action qui a inspiré et mis en oeuvre l'unification de l'Allemagne, en dépit des obstacles de toutes natures», a-t-il déclaré. À l'échelle de la construction européenne, il a contribué aux avancées des années 1980 à 2000. Ayant eu la chance de travailler avec lui, je mesure l'immensité de la tâche accomplie», a ajouté le Français.

 

De l'Otan au Luxembourg, des salutations unanimes. Le président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, a quant à lui évoqué «un ami et un homme d'Etat qui a aidé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant