Mort d'un «géant» de la diplomatie américaine

le
0
Barack Obama a rendu un hommage appuyé à son émissaire pour l'Afghanistan et le Pakistan, Richard Holbrooke, décédé lundi soir des suites d'une crise cardiaque.

L'émissaire américain pour l'Afghanistan et le Pakistan, Richard Holbrooke, est mort lundi soir, trois jours après avoir eu une crise cardiaque. Selon les mots de Barack Obama, il était un «véritable géant de la politique étrangère américaine». «Les progrès que nous avons accomplis en Afghanistan et au Pakistan sont dus pour une bonne part aux efforts sans relâche de Richard en faveur de l'intérêt national de l'Amérique, et sa recherche de la paix et de la sécurité», a ajouté l'hôte de la Maison-Blanche.

«L'Amérique a perdu ce soir l'un de ses défenseurs les plus farouches et l'un de ses serviteurs les plus dévoués», a déclaré la secrétaire d'Etat Hillary Clinton dans un communiqué confirmant la nouvelle.

Richard Holbrooke, 69 ans, avait subi ce week-end une longue opération de l'aorte, puis une deuxième intervention.

Depuis janvier 2009, il représentait Barack Obama en Afghanistan et au Pakistan, où les Etats-Unis sont depuis 2001 engagés dans une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant