Mort d'un Européen parti combattre l'Etat islamique en Syrie

le
0

BEYROUTH, 3 mars (Reuters) - Un Européen qui combattait aux côtés des Kurdes en Syrie a été tué dans des combats avec les djihadistes de l'Etat islamique, a annoncé mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Il pourrait s'agir d'un Britannique, indique le Foreign office. Selon l'OSDH, une ONG basée à Londres, on ne sait pas si l'homme est un Britannique ou un Grec qui vivait au Royaume-Uni. L'Européen combattait aux côtés des Unités de protection du peuple (YPG), la branche armée du PYD, principal parti kurde de Syrie, dans la province de Hasakah dans le nord de la Syrie. Il est mort de ses blessures lors des combats contre l'EI entre les localités de Tal Hamis et al Hol, précise l'OSDH. Les Kurdes, soutenus par des frappes aériennes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis et les combattants rebelles sur le terrain, ont repoussé l'EI vers le nord de la Syrie. Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdoulrahman, un peu plus de 100 combattants occidentaux ont rejoint les Kurdes en Syrie. Parmi eux, figurent des Américains, des Français, des Espagnols et des Néerlandais. Ils sont peu nombreux en comparaison des djihadistes occidentaux recrutés par l'EI et les autres groupes fondamentalistes. La semaine dernière, un Australien combattant aux côtés des forces kurdes a été tué en Syrie. (Sylvia Westall à Beyrouth et Michael Holden à Londres; Danielle Rouquié pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant