Mort d'Océane : «Elle est partie cinq minutes, pas plus»

le
0
Petite bourgade tranquille, Bellegarde était sous le choc ce matin. La disparition d'Océane retrouvée assassinée était dans tous les esprits. Avec une vidéo BFMTV

Les enfants de Bellegarde (Gard) se sont rendus à l'école presque normalement ce lundi matin, où les attendait une cellule psychologique. Devant le portail de l'école Baptiste-Bonnet, l'unique sujet de conversation était évidemment la mort d'Océane (8 ans). Cette élève de CE2 retrouvée morte, assassinée de quatre coups de couteau, la veille au matin sur un chemin de vigne de l'autre côté de la commune. La petite avait disparu la veille, alors qu'elle était partie chercher un jeu vidéo chez un voisin.

«Elle est partie peut-être cinq minutes. Pas plus, explique Jimmy, son père dans les colonnes de Midi Libre ce matin. Je ne comprends pas. On n'a pas entendu de bruit de voiture. Rien.» Au matin, plus de 350 personnes dans cette commune de 6000 habitants, située entre Nîmes et Arles, avaient participé à une battue pour retrouver la fillette. «On s'est inscrit avec mon mari en tant que bénévoles pour la retrouver... Jusqu'à l'annonce...», témoigne Aline,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant