Mort d'Arafat-La justice française reporte sa décision

le
0
    PARIS, 17 juin (Reuters) - La justice française a décidé 
vendredi de reporter sa décision sur le non-lieu prononcé en 
septembre dernier dans l'enquête ouverte pour "assassinat" sur 
les circonstances de la mort de Yasser Arafat, a-t-on appris 
auprès du cabinet d'avocats représentant sa veuve, Souha Arafat. 
    Evoquant un non-lieu "programmé depuis longtemps", cette 
dernière avait fait appel de l'ordonnance des juges. 
    Une information judiciaire pour assassinat, dans laquelle 
personne n'a été mis en examen, avait été ouverte le 28 août 
2012 à la suite d'une plainte contre X déposée par Souha Arafat. 
    Yasser Arafat est mort à l'âge de 75 ans après une courte et 
mystérieuse maladie le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire de 
Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine). 
    Aucune autopsie n'a été pratiquée à l'époque, et les 
médecins français qui l'ont soigné se sont déclarés incapables 
de déterminer la cause du décès. 
    Les experts mandatés par les juges d'instruction français 
ont écarté à plusieurs reprises la thèse d'un empoisonnement au 
polonium 210. 
    Plusieurs demandes d'actes supplémentaires déposées par 
Souha Arafat avaient été rejetées. 
 
 (Chine Labbé et Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant