Mort accidentelle de trois gendarmes dans le massif du Mont-Blanc

le
0
MORT ACCIDENTELLE DE TROIS GENDARMES DANS LE MASSIF DU MONT-BLANC
MORT ACCIDENTELLE DE TROIS GENDARMES DANS LE MASSIF DU MONT-BLANC

LYON (Reuters) - Trois sous-officiers de la gendarmerie membres du groupe Montagne de l'Ardèche ont trouvé la mort mardi dans un accident de montagne à l'Aiguille du Midi dans le massif du Mont-Blanc.

Les trois gendarmes, âgés de 29, 33 et 44 ans, ont fait une chute de mille mètres et ont été retrouvés vers 21h30 au pied de la face nord de l'Aiguille du midi.

Selon les premières constatations réalisées sur place par le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, la cordée a dévissé et entraîné les trois gendarmes dans une chute mortelle.

Les trois hommes étaient partis dans le cadre d'un entraînement qui devait les emmener de l'Aiguille du midi à l'Aiguille du Plan avant d'être intégrés, le mois prochain, à un stage au Centre national d'instruction au ski et à l'alpinisme de la gendarmerie (Cnisag) de Chamonix.

Deux gendarmes montagnards, l'un du PGHM et l'autre du Cnisag, sont morts cet hiver, selon le ministère de l'Intérieur.

Catherine Lagrange, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant