Mort à Sivens : Bové pointe une «erreur lourde» de l'Intérieur, Cazeneuve réplique

le
7
Mort à Sivens : Bové pointe une «erreur lourde» de l'Intérieur, Cazeneuve réplique
Mort à Sivens : Bové pointe une «erreur lourde» de l'Intérieur, Cazeneuve réplique

La mort d'un militant écologiste dans la nuit de samedi à dimanche, à Sivens (Tarn), théâtre d'affrontements entre gendarmes et opposants à un projet de barrage, continuait à provoquer de vives réactions mardi matin. Plusieurs responsables EELV reprochent au gouvernement de ne pas avoir réagi au drame, en dépit d'un communiqué de l'Intérieur lundi soir.

José Bové a pointé la responsabilité du ministère de l'Intérieur dans la situation sur place. Des «propos indignes» selon Bernard Cazeneuve, qui s'est empressé de les condamner.

Cécile Duflot (EELV). L'ancienne ministre écologiste qualifie de «tache indélébile sur l'action du gouvernement» la mort de Rémi Fraisse. «C'est une situation qui, pour moi, est absolument intolérable», a déclaré la députée d'Europe Ecologie Les Verts sur France Info, dénonçant le fait que «depuis 48 heures, aucun membre de ce gouvernement (...) ne s'est exprimé pour présenter ses condoléances». Une affirmation inexacte puisque Bernard Cazeneuve a dit, dans un communiqué, penser aux proches de Rémi Fraisse lundi soir. «Je dis à Monsieur Cazeneuve qu'il y a réellement à mettre en cause la manière dont les forces de l'ordre sont intervenues. Dans ces conditions, je vais proposer une commission d'enquête sur la manière dont le dossier a été géré localement. Car on a abouti à la mort d'un jeune homme. C'est très, très grave», estime-t-elle. «Je dénonce les violences de ces 48 dernières heures mais également les propos abjects du président du conseil général du Tarn [Thierry Carcenac, ndlr] qui a déclaré "c'est stupide et bête de mourir pour ses idées". Ce qui est stupide et bête, c'est de ne pas présenter ses condoléances après ce qui s'est passé», ajoute-t-elle.

Emmanuel Cosse (EELV). «Un jeune homme est mort. Depuis 1977, il n'y a pas eu de mort dans une manifestation écologiste. C'est très grave», déplore la secrétaire nationale d'Europe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mardi 28 oct 2014 à 10:36

    Après l'aéroport ..le barrage ..et bientôt retour à Fessenheim ..( où les syndicats CGTles attendent avec des battes ..)

  • M4358281 le mardi 28 oct 2014 à 10:35

    oui dotcom1 ..le barrage à sa mémoire ..mais ils n'ont pas la tronche à apprécier la plaisanterie sous leur foulard

  • M7097610 le mardi 28 oct 2014 à 10:27

    ND des Landes bientôt abandonné, Sirven suivra car le modele eco est fondé sur des jeux de subventions au profit de production largement subventionnées et polluantes (Maïs). Merci les écolo de remettre l'economie non subventionnée au centre de la reflexion.

  • frk987 le mardi 28 oct 2014 à 10:21

    Détail Dotcom1, les correcteurs d'orthographe automatiques ne savent pas faire la nuance et comme le journaleux doit avoir 30 ans......même l'instituteur ne devait pas le savoir.....Comme Madame "la" ministre...tout fout le camp......

  • dotcom1 le mardi 28 oct 2014 à 10:09

    Je propose qu'on nomme le barrage en sa mémoire.

  • tropfort le mardi 28 oct 2014 à 10:04

    Anarchie = baissage de culotte ou sang. Bové est donc responsable car le peuple français n'est pas aux ordres de 30 glandeurs :

  • dotcom1 le mardi 28 oct 2014 à 09:29

    Une tâche ou une tache? Le journaliste en a une, de tâche : relire son papier avant de publier.