Morsi cherche à rassurer les Égyptiens

le
0
Conforté par une Constitution sur mesure, le nouveau président fait de l'économie sa priorité.

Ce devait être le discours de la réconciliation. Dans son allocution télévisée de samedi, la première devant le Sénat depuis l'adoption il y a une semaine d'une nouvelle Constitution qui divise l'Égypte, Mohammed Morsi a tenté de rassurer ses compatriotes. «Tous les citoyens sont égaux devant la loi», a-t-il insisté en promettant la «liberté pour tous, sans exception» à ses détracteurs qui l'accusent d'avoir imposé un texte qu'ils jugent trop religieux et discriminatoire envers les femmes et les minorités religieuses. Il a également fait de l'économie la priorité du pays, en évoquant la nécessité de juguler la crise, aggravée par la chute de la livre égyptienne et le report d'un prêt de 4,8 milliards de dollars du Fond monétaire international à cause des tensions politiques.

«Les indicateurs généraux de la situation sociale et économique ont montré des progrè...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant