Morningstar : la part de la gestion active dans les fonds européens augmente

le
0

(AOF) - Dans une étude sur la part de gestion active des fonds d'actions européennes, Morningstar révèle que 20% des véhicules étudiés peuvent être qualifiés de « closet indexers », c'est-à-dire des fonds qui se revendiquent être gérés activement mais qui reproduisent largement l’indice tout en facturant des frais de gestion active. "Toutefois, la proportion des fonds « closet indexers » dans les catégories analysées a diminué au cours des dernières années", précisent les trois auteurs du bureau d'études sur les placements.

"L'active share moyen des fonds a considérablement baissé pendant la crise financière de 2008 et 2009, mais a augmenté à un rythme régulier depuis. En Europe, nous observons une surveillance accrue des régulateurs dans de nombreux pays, ce qui pourrait conduire à un changement structurel et notamment à diminuer la proportion de fonds gérés proches de leur indice sur le marché", a souligné Mathieu Caquineau, l'un des auteurs, membre de l'équipe européenne de recherche sur la gestion d'actifs de Morningstar.

Ce dernier met en garde concernant les performances des fonds gérés de façon active. "Plus la part de gestion active augmente, plus la dispersion de performance et le risque augmentent fortement. On retrouve les meilleurs fonds comme les moins performants parmi les fonds les plus actifs. C'est bien l'expertise des gérants dans la prise de paris actifs par rapport à l'indice qui génère la surperformance", observe Mathieu Caquineau.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant