Morning meeting AOF France / Europe - Vers une stabilité à l'ouverture, les PMI et le secteur aérien à surveiller

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus proches de l'équilibre à l'ouverture. Les investisseurs devraient se montrer prudents alors que l'euro a continué à progresser face au dollar après avoir lesté les indices la semaine dernière. La publication, juste avant le début de la séance, des indices des directeurs d'achat de la zone euro pour avril pourrait bien entrainer une nouvelle appréciation de la devise et de nouveaux dégagements sur les valeurs européennes. Le secteur aérien devrait être à l'honneur après le chiffre d'affaires trimestriel d'ADP et la nomination du PDG d'Air France-KLM.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une clôture au plus bas dans des volumes plus élevés que d'habitude, à 4 milliards d'euros. L'indice CAC 40 a été emporté par les indices américains, faibles en ouverture, et par le plongeon du Japon. Les cours devraient maintenant revenir vers 4350 points, même si un pull back vers 4581 points est toujours possible.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AEROPORTS DE PARIS

Groupe ADP (Aéroports de Paris) a fait état pour le premier trimestre d'un chiffre d'affaires de 683 millions d'euros, en croissance de 1,8%. La plus forte augmentation a été enregistrée sur le segment International et développements aéroportuaires dont les revenus ont bondi de 23,4% à 22 millions d'euros, grâce aux projets d'ingénierie menés au Chili et à Dubai et à la prise en main de la concession de Santiago du Chili en octobre 2015. La principale activité de Groupe ADP, les activités aéronautiques, a progressé de son côté de 0,3% à 399 millions d'euros.

AB SCIENCE

AB Science a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 2,284 millions d'euros, en hausse de 8,8%. Ce chiffre provient exclusivement du chiffre d'affaires lié à l'exploitation d'un médicament en médecine vétérinaire. Le résultat opérationnel correspond à une perte de 25,964 millions, contre une perte de 15,203 millions au 31 décembre 2014, soit un accroissement du déficit opérationnel de 10,761 millions (70,8%) liée notamment à hausse de 77,4% des frais de recherche et développement.

EULER HERMES

Euler Hermes a réalisé au premier trimestre un résultat net de 101,2 millions d’euros, en hausse de 16,2% et résultat opérationnel de 127,2 millions d’euros, en hausse de 5%. Le spécialiste de l'assurance-crédit a précisé que ses comptes comprennent une plus-value de 24,3 millions d’euros avant impôt réalisée sur la vente des entités Bürgel le 26 février 2016. Le résultat opérationnel courant a, lui, reculé de 15,1% à 103,8 millions d’euros.

VALLOUREC

Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium, a annoncé le succès de l’augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires existants lancée le 8 avril 2016. Le montant final brut de l’opération s’élève à 479,79 millions d'euros et se traduit par la création de 217 101 488 actions nouvelles.

Les chiffres macroéconomiques

Les marchés sont fermés en Chine et au Royaume-Uni.

Entre 08h50 et 09h00, le bureau d'études Markit publiera les indices définitifs des directeurs d'achat (PMI) Markit Manufacturier d'avril en France, en Allemagne et en zone euro.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI Manufacturier d'avril sera dévoilé à 15h45. A 16h, toujours aux Etats-Unis, les investisseurs découvriront l'indice ISM manufacturier d'avril et les dépenses de construction pour mars.

Vers 08h25, l'euro cote 1,1463 dollar en hausse de 0,14%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont clôturé en nette baisse, pénalisés par le bond de 0,9% (+2,03% sur la semaine) de l’euro. Ce dernier a établi un nouveau plus haut annuel à 1,1453 dollar et retrouve ainsi son niveau de mi-octobre 2015, profitant de statistiques européennes positives et de chiffres américains décevants. Le CAC 40 (-2,82% à 4 429 points aujourd’hui) est repassé sous la barre des 4500 points pour la première fois en deux semaines. Sur la semaine, l’indice parisien a reculé de 3,08%. L'Eurostoxx 50 a cédé aujourd’hui 3,11% à 3 028,2 points et a perdu 3,59% en cinq jours.

Hier à Wall Street

Autant les marchés européens ont été lestés par la hausse de l’euro, autant le recul du dollar n’a pas vraiment soutenu les indices américains la semaine dernière. Wall Street a ainsi terminé la semaine dans le rouge suite à la publication de statistiques décevantes. Non seulement les dépenses des ménages ont moins progressé que prévu en mars (+0,1%, consensus de +0,2%) mais en plus l’indice de confiance du consommateur pour avril est tombé à 89, son plus bas depuis septembre 2015. Le Dow Jones a perdu 0,32% à 17 773,64 pts (-1,13% en 5 jours) et le S&P500 0,51% à 2 065,30 pts (-1,08%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant