Morning meeting AOF France / Europe - Une ouverture attendue dans le vert avant la croissance américaine

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient continuer leur progression à l'ouverture, dans le sillage de la belle progression des places américaines hier. Si le début de la séance promet d'être encore animé par de nombreuses publications de résultats - Elior, Saint-Gobain et Areva à Paris, BASF, Telefonica et RBS en Europe - l'attention des investisseurs devrait rapidement se diriger vers les statistiques attendues outre-Atlantique. En effet, la deuxième estimation de la croissance américaine du quatrième trimestre sera sans doute scrutée pour tenter d'en déduire les prochaines mesures de la Fed.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec des mèches haute et basse montrant une bataille claire entre acheteurs et vendeurs remportée par les premiers, le tout dans des volumes classiques de 3.6 milliards d'euros. Les cours se situent maintenant au milieu de l'intervalle 4115 - 4322 points, portés par des indices américains forts. Ils devraient aller tester une nouvelle fois le haut du range dans les heures à venir.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ELIOR

Elior a fait état pour le premier trimestre, clos fin décembre, de son exercice 2015-2016, d'un bénéfice net part du groupe en hausse de 40,6% à 28 millions d'euros. L'Ebitda du groupe de restauration a progressé de son côté de 6,9% à 114 millions, représentant 7,7% du chiffre d'affaires (0,2 point). Ce dernier a enregistré une croissance de 4,5% (+1% en organique) à 1,483 milliard d'euros.

EUROPCAR

Sur l'exercice 2015, Europcar a estimé son résultat net ajusté à 128 millions d'euros. Ce résultat net ajusté représente le résultat net hors éléments exceptionnels (opérationnels et financiers), avant résultat des sociétés consolidées par mise en équivalence, et après ajustement pro forma de charges financières, pour tenir compte de l’effet en année pleine de la refonte de la structure financière du groupe.

BOLLORE

Bolloré a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 10,824 milliards d'euros, en progression de 2%, malgré la baisse de 20% du chiffre d'affaires de la Logistique pétrolière consécutive à la baisse des prix des produits pétroliers. Les variations de changes, qui impactent principalement les activités Transport et Logistique et Communication, ont eu un effet positif de 364 millions sur le chiffre d'affaires. A périmètre et change constants, le chiffre d'affaires est en repli de 2%. Hors logistique pétrolière, il progresse de 4%.

SAINT-GOBAIN

Saint-Gobain a fait état d'une forte croissance, +35,9%, de son bénéfice net part du groupe à 1,29 milliard d'euros et de son résultat d'exploitation, +4,5% (+2,2% à données comparables) à 2,63 milliards. Le chiffre d'affaires du fabricant de matériaux de construction a augmenté de son côté de 3,3% à 39,62 milliards d'euros avec un effet de change de +3,0%, résultant principalement de l'appréciation du dollar américain et de la livre britannique par rapport à l'euro. A données comparables (changes et périmètre comparables), le chiffre d'affaires progresse de +0,4% avec des volumes atones.

Les chiffres macroéconomiques

A 08h45 sera publiée une série de statistiques françaises : la deuxième estimation de la croissance du PIB au quatrième trimestre, l'estimation provisoire de l'indice des prix à la consommation de février, les dépenses de consommation des ménages et le nombre de logements construits en janvier.

A 11h00, les investisseurs découvriront les indices du climat des affaires et du sentiment économique en février en zone euro, suivi, à 14h00, de la première estimation de l'inflation de février en Allemagne.

Aux Etats-Unis, la deuxième estimation de la croissance du quatrième trimestre sera publiée à 14h30, de même que l'évolution des revenus et des dépenses des ménages en janvier.

Enfin, à 16h00 sera dévoilé l'indice définitif de confiance du Michigan pour février.

Vers 08h25, l'euro cote 1,1061 dollar en hausse de 0,34%.

Hier à Paris

Après deux séances de baisse, les principaux marchés actions européens ont nettement rebondi grâce à des résultats d'entreprises jugés rassurants dans des secteurs qui concentrent actuellement l'attention des investisseurs : la finance et l'énergie. A la Bourse de Paris, Technip a ainsi bondi de près de 12% tandis qu'Engie a grimpé de 4,3%. Côté finance, BNP Paribas a grimpé de 4%, Société Générale de 3,3% et Crédit Agricole de 1,9% dans le sillage des comptes de Lloyds Banking et d'Axa (+1,21%). Le CAC 40 a gagné 2,24% à 4 248,45 points. L'Euro Stoxx 50 a grimpé de 1,74% à 2 869,23 points.

Hier à Wall Street

Alors qu'ils évoluaient proches de l'équilibre à la mi-séance, les indices américains se sont montrés plus vigoureux en fin de journée, enchaînant une nouvelle séance dans le vert. Alors que les cours du pétrole ont été encore particulièrement volatils hier, les investisseurs ont pu s'appuyer sur la solidité des commandes de biens durables de janvier pour revenir à l'achat sur les actions. Du côté des entreprises, HP et Salesforce ont connu des destins opposés après leurs résultats trimestriels. Le Dow Jones a gagné 1,29% à 16 697,29 points et le S&P a progressé de 1,13% à 1 951,70 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant