Morning meeting AOF France / Europe - Un bon début de semaine en vue

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus dans le vert en ce début de semaine, continuant la bonne lancée de vendredi, soutenus par le rapport sur l'emploi américain, qui a révélé moins de créations de postes que prévu et un taux de chômage en ligne avec les attentes au mois d'août. Cette statistique éloigne un peu plus la perspective d'une hausse des taux de la Fed dans les mois à venir. Côté valeurs, Zodiac Aerospace a de nouveau lancé un profit warning sur ses résultats 2015/2016, cependant le chiffre d'affaires sera en ligne avec les objectifs du groupe aéronautique.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une clôture proche des plus hauts du jour et même de la semaine. Cette bougie, dans des volumes classiques à 3.11 milliards d'euros, vient confirmer la tendance haussière : les cours vont maintenant se diriger vers 4607.69 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AEROPORTS DE PARIS

Aéroports de Paris a précisé que l'Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (ASI) avait homologué les tarifs des redevances aéroportuaires applicables au titre de la période du 1er avril 2016 au 31 mars 2017. Conformément aux dispositions réglementaires applicables, cette homologation a un effet rétroactif au 1er avril 2016.

ALPHA M.O.S

L'Assemblée générale des actionnaires d'Alpha M.O.S s'est réunie le vendredi 26 août 2016 et a adopté l'ensemble des 31 résolutions soumises au vote, exceptée la 28ème résolution qui portait sur l'émission d'actions ou de valeurs mobilières réservée aux adhérents de plan d'épargne avec suppression du droit préférentiel de souscription. Suite à l'assemblée générale, le Conseil d'administration d'Alpha M.O.S a nommé Jean-Paul Ansel en qualité de PDG, en remplacement de Jean Ringot qui occupait le poste depuis le 21 avril 2016. Jean Ringot demeure administrateur d'Alpha M.O.S.

INGENICO

Habitué ces dernières années aux premières places des indices, Ingenico a connu ces derniers mois plusieurs revers boursiers. Si le spécialiste des technologies de paiement électronique sécurisé progresse encore de plus de 70% en trois ans, surperformant largement l'indice SBF 120, il perd près de 20% depuis le 1er janvier. L'accès de faiblesse d'Ingenico vendredi (-5,49% à 91,67 euros) s'explique par le deuxième profit warning en trois mois de son concurrent américain Verifone.

TRIGANO

Le Conseil de surveillance de Trigano s’est réuni le 1er septembre 2016 et a désigné Alice Feuillet en qualité de Président du Conseil et Séverine Feuillet en qualité de Vice-Président. Ce même conseil a désigné en qualité de membres du Directoire Marie-Hélène Feuillet, François Feuillet, Michel Freiche et Paolo Bicci. François Feuillet a été nommé Président du Directoire, et Marie-Hélène Feuillet et Michel Freiche en qualité de directeurs généraux.

Les chiffres macroéconomiques

Les marchés sont fermés aux Etats-Unis.

L'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Markit Composite d'août de la France sera publié. Celui de l'Allemagne est attendu à 9h55 et celui de la zone euro, à 10h.

Les ventes au détail de juillet pour la zone euro tomberont à 11h.

Vers 8h25, l'euro s'échange à 1,1178 dollar, en hausse de 0,22%.

Vendredi à Paris

Les marchés européens ont terminé en hausse, après des chiffres américains de l’emploi légèrement décevants. Les investisseurs jugent donc que cette statistique devrait inciter la Fed à redoubler de prudence dans le cadre de son resserrement monétaire. Les taux ne devraient donc pas être relevés dès la réunion du 21 septembre. Le CAC 40 a gagné 2,31% à 4 542,17 pts et l’EuroStoxx 50 s’est apprécié de 2,06% à 3 079,74 pts. Sur la semaine, le premier a progressé de 2,26% et le second s’est adjugé 2,30%. Aux Etats-Unis aussi, la tendance est à la hausse : le Dow Jones gagnait 0,45% vers 17h30.

Vendredi à Wall Street

Les marchés actions américains ont clôturé la semaine dans le vert, soutenus par les statistiques de l'emploi américain, qui ont révélé moins de créations de postes que prévu et un taux de chômage en ligne avec les attentes au mois d'août. Une nouvelle qui affaiblit significativement la spéculation d'une hausse des taux de la Fed dès septembre. Autre facteur de soutien, le pétrole a continué de grimper, le baril de WTI a gagné près de 3% lors de la séance de vendredi. A la clôture, le Dow Jones s'est adjugé 0,39% à 18 491,96 points et le Nasdaq a gagné 0,43% à 5 249,90 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant