Morning meeting AOF France / Europe - Stabilité attendue

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir proches de l’équilibre. La Bourse de Londres pourrait cependant souffrir du rebond de la livre sterling alors que la Première ministre a accepté que le Parlement vote sur son plan pour sortir de l’Union européenne. A contrario, les marchés en Europe continentale devraient bénéficier du soutien de la faiblesse de l’euro contre le dollar alors que le scénario d’une hausse des taux américains cette année a de plus en plus de supporters. Coté valeurs, Ericsson devrait être sanctionné en raison d’une performance trimestrielle plus faible que prévu.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une nouvelle mèche haute sur la résistance à 4528,89 points. Ce rejet significatif montre que les vendeurs n'ont pas lâché la main sur le marché : ils empêchent toute progression et même toute clôture au-delà des 4500 points. Les volumes se sont d'ailleurs étoffé à 3,17 milliards d'euros. Un retour sur la moyenne mobile à 100 jours, soutien des cours depuis l'été, est probable.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

TECHNIP

Technip a annoncé avoir remporté un contrat EPCI auprès de DEA Norge AS pour le développement sous-marin du champ Dvalin (précédemment nommé Zidane) au large de la Norvège. Le contrat comprend notamment l'ingénierie, la fourniture et l'installation des conduites, des spools, des embases de risers et des PLEMs (collecteurs de terminaison de conduite). L'installation d'un ombilical de contrôle entre Heidrun et la base de raccordement de Dvalin fait également partie du contrat.

BASTIDE LE CONFORT MEDICAL

Bastide, Le Confort Médical a enregistré sur l’exercice 2015/2016, un résultat net part du groupe de 7,18 millions d’euros, en hausse de 5,6%. Le résultat opérationnel courant du spécialiste de la location d'équipements médicaux et de la dépendance a, lui, progressé de 10,6% à 14 millions d’euros. Il affiche ainsi une marge opérationnelle de 7,3% contre 7,4% sur l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires a atteint 191,2 millions d’euros, en croissance de 12,1%, dont +9,4% en organique.

TRANSGENE

Transgene a signé un accord de collaboration avec Merck et Pfizer. Les trois sociétés vont évaluer le potentiel du vaccin thérapeutique TG4001 de Tansgene en combinaison avec l'anticorps Avelumab développé par les deux géants américains, dans le traitement des cancers de la tête et du cou (HNSCC) positifs au virus du papillome humain (HPV), après échec des thérapies standards, dans un essai clinique de phase 1/2 dont Transgene est le promoteur.

EVOLIS

Evolis a réalisé au troisième trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 18,8 millions d'euros, en baisse de 4,8%. Sur neuf mois, le chiffre d'affaires du groupe français spécialisé dans des solutions de personnalisation de carte plastique accuse un repli de 3,6% à 56,2 millions. Hors contrat tanzanien qui avait marqué très positivement l'année 2015, le chiffre d'affaires à neuf mois ressort en progression de 5 %.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent l'indice définitif des prix à la consommation de septembre en France à 8h45 et la production industrielle d'août en zone euro à 11 heures.

Aux Etats-Unis, le compte-rendu du comité de politique monétaire de la Fed des 20 et 21 septembre sera publié à 20 heures.

Ce matin, l'euro cède 0,15% à 1,1038 dollar.

Hier à Paris

Les Bourses européennes ont progressivement basculé dans le rouge avec l’ouverture négative de Wall Street. Vers 17h40, le Dow Jones accusait ainsi une baisse de 0,9%, pénalisé par la performance trimestrielle décevante d’Alcoa, le fabricant d'aluminium étant considéré comme un bon baromètre de l’industrie américaine. La mauvaise orientation des cours du pétrole a également alimenté le repli des actions. Le secteur du luxe européen a tiré son épingle jeu grâce aux ventes de LVMH. Le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,57% à 4 471,74 points. L'Euro Stoxx 50 a cédé 0,47% à 3 021,61 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont fini en repli de plus de 1% après avoir ingurgité un cocktail toxique. Après avoir bondi de plus de 3% lundi, le prix du baril a reflué à la suite de la révision à la baisse de la prévision de croissance de la demande mondiale de brut par l'AIE. Wall Street a aussi souffert de la vigueur du dollar. Enfin, Alcoa, première compagnie américaine à dévoiler ses comptes trimestriels, a déçu. L'indice Dow Jones a clôturé en recul de 1,09 à 18 128,66 points et le Nasdaq Composite a perdu 1,54% à 5 246,79 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant