Morning meeting AOF France / Europe - Séance prudente en perspective

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus sur une note étale après la clôture en ordre dispersé de Wall Street. Les investisseurs réagiront à une salve d'indicateurs économiques aux Etats-Unis. Ils seront scrutés avec attention dans la perspective d'une très probable hausse des taux de la Fed le mois prochain. Justement, la présidente de l'institution, Janet Yellen, sera auditionnée par le Congrès cet après-midi. Au chapitre des valeurs, Sodexo a publié ce matin des des résultats 2015-2016 soutenus par l'Amérique du nord et des réductions de coûts.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec un grand corps et une mèche basse significative sur le soutien à 4482.59 points. Les volumes ont atteint 3.45 milliards d'euros, signe que ce mouvement reste correctif pour l'instant. La tendance est toujours neutre : une clôture au-dessus de 4569.62 points est nécessaire pour valider une nouvelle impulsion vers 4608 puis 4749 points. Il faut surveiller ce signal avec attention.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AWOX

A l'issue des neuf premiers mois de l'exercice 2016, AwoX a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 6,86 millions d'euros, en repli de 6,5%. Hors impact de l'arrêt de l'activité co-branding, abandonnée depuis le 1er trimestre 2015, le chiffre d'affaires des activités stratégiques est en baisse de 4,6%, exclusivement du fait de la baisse des ventes de licences de technologies. Il est stable sur le seul troisième trimestre à 2,27 millions d'euros.

DL SOFTWARE

Le chiffre d'affaires de DL Software sur le troisième trimestre de l'exercice 2016 s'élève à 10,41 millions d'euros avec une marge brute de 9,29 millions d'euros respectivement en baisse de 11,9% et de 12,3%. Pour rappel, les éléments publiés incluent depuis le 1er mai 2015, les ventes de Serig et ne comprennent plus la contribution de Thelis cédé le 1er mai 2016. Au 30 septembre 2016, le chiffre d'affaires cumulé à 9 mois ressort à 36,39 millions d'euros (-1,8%) et la marge brute à 32,60 millions d'euros (-3,5%).

LVMH

Dans le cadre de la mise en oeuvre de son programme de rachat d'actions, LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton S.E. a confié ce jour à un prestataire de services d'investissement un mandat portant sur l'acquisition par la société de ses propres actions. Aux termes de ce mandat, LVMH s'est engagée à acheter quotidiennement un nombre variable d'actions au prix du marché, à hauteur d'un montant global de 300 millions d'euros, sur une période débutant le 17 novembre 2016 et pouvant s'étendre jusqu'au 30 décembre 2016.

SANOFI

Sanofi et son partenaire américain Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé la poursuite, comme prévu, de l'essai consacré à Praluent (alirocumab), un anti-cholestérol. Cette décision se fonde sur la recommandation d'un Comité de surveillance indépendant faisant suite à la réalisation d'une seconde analyse intermédiaire pré-spécifiée. Comme prévu ce comité continuera de suivre en continu les données relatives à la sécurité d'emploi et à l'efficacité de Praluent.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice définitif de l'inflation pour octobre est attendu à 11h en zone euro.

Aux Etats-Unis, les marchés prendront connaissance à 14h30 de l'indice des prix à la consommation pour octobre, de l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie "Philly Fed" de novembre, des mises en chantier et permis de construire en octobre et enfin, des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Vers 8h30, l'euro cote 1,0698 dollar, en baisse de 0,02%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont accusé leur première séance de baisse de la semaine dans le sillage de l’évolution prudente de Wall Street. Dans les salles de marché, l’euphorie déclenchée par la victoire inattendue de l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis s’est enfin estompée. La publication d’indicateurs économiques américains décevants n’a pas été de nature à sortir les marchés de l’atonie. La stagnation de la production industrielle en octobre a le plus déçu. Le CAC 40 a cédé 0,78% à 4 501,14 points tandis que l’Euro Stoxx 50 a cédé 0,88% à 3 023,02 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé en ordre dispersé une semaine de hausses record, alimentée par la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles. L'humeur des investisseurs a également été affecté par des statistiques décevantes. La production industrielle a stagné en octobre alors que Wall Street tablait sur une hausse de 0,2%. L'indice Dow Jones a perdu 0,29% à 18 868 points. Le Nasdaq, qui n'a pas bénéficié du rally, a gagné en revanche 0,36% à 5 294,58 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant