Morning meeting AOF France / Europe - Rechute attendue, Peugeot en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en baisse, une tendance qui était également celle de Wall Street et des Bourses asiatiques. Tokyo a notamment perdu 2,42%, pénalisé par la progression du yen. La poursuite ce matin de la baisse des cours du pétrole, qui a déjà chuté hier, devrait peser sur la tendance. A Paris, les investisseurs réagiront au nouveau plan stratégique de Peugeot et au départ du Directeur général de Gemalto. Le secteur des opérateurs télécoms sera également à surveiller après la lourde sanction de la veille.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche ayant permis le comblement du gap baissier à 0,70 points près. Néanmoins les volumes sont restés limités et les indices américains ont dessiné une bougie noire, premier signe de faiblesse. La succession de creux et sommets descendants, bien que peu dynamique peut se poursuivre en direction de 4254,77 voire 4115 points. DayByDay conserve son biais baissier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AXA

Axa a annoncé qu’Axa Philippines a finalisé l’acquisition de 100% de Charter Ping An Insurance Co. (CPA), 5ème assureur dommages aux Philippines, pour un montant de 40 millions d’euros. Cette acquisition permet à l’assureur de compléter sa gamme de produits vie, épargne et retraite par des produits d’assurance dommages. Axa étend aussi son accord de bancassurance existant avec GT Capital et Metrobank, 2ème banque des Philippines, en y ajoutant la distribution de produits d'assurance dommages.

CAST

Cast a publié un bénéfice net nul en 2015 contre un bénéfice net de 1,7 million d’euros en 2014. Le résultat opérationnel du spécialiste du marché de l'analyse et de la mesure des logiciels a, lui, chuté de 61,6% à 0,8 million d’euros. Le chiffre d’affaires a pourtant progressé de 9,6% à 36,3 millions d’euros. Le groupe a exécuté comme prévu son plan d'investissement en vue de renforcer son leadership et sa capacité à accélérer son rythme de croissance sur la période 2016-2018.

KERING

Sans surprise, Anthony Vaccarello a été nommé directeur artistique d'Yves Saint Laurent à compter de ce jour. Il remplace Hedi Slimane, qui n'a pas souhaité poursuivre l'aventure avec la marque mythique du numéro deux mondial du secteur. Agé de 36 ans, de nationalité belge, Anthony Vaccarello était directeur artistique de sa marque éponyme, fondée en 2009 après deux années passées chez Fendi. Il a également travaillé trois ans chez Versus Versace, d'abord comme consultant indépendant, puis, depuis 2015, comme directeur artistique.

PEUGEOT

PSA Peugeot Citroën a annoncé viser une marge opérationnelle courante de 6% au terme de son plan stratégique " Push to Pass ", qui couvre la période 2016-2021. Elle devrait atteindre en moyenne 4% sur la durée de ce plan contre 5% cette année. Le constructeur automobile cible par ailleurs une croissance de 10 % du chiffre d'affaires du groupe entre 2015 et 2018, en visant 15 % supplémentaires d'ici 2021. PSA annonce également la mise en place d'une politique de dividendes sur la base d'un taux de distribution de 25% à partir de l'exercice 2016.

Les chiffres macroéconomiques

Les commandes à l'industrie ont baissé de 1,2% en février en Allemagne contre un consensus Reuters de +0,2%.

Les investisseurs attendent les indices définitifs des directeurs d'achat (PMI) Markit Composite pour le mois de mars pour la France à 9h50, l'Allemagne à 9h55 et la zone euro à 10 heures. Les ventes au détail de la zone euro en février seront publiées à 11 heures.

Aux Etats-Unis, la balance commerciale de février sera publiée à 14h30, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Markit Services pour le mois de mars à 15h45 et l'indice ISM du secteur des services pour mars à 16 heures.

Ce matin, l'euro est en légère baisse à 1,1380 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont modestement rebondi, corrigeant en partie la sanction boursière exagérée de vendredi. Ni les données économiques, ni le pétrole ou l’euro-dollar, stables tous les deux, n’ont été en mesure d'influencer les actions. La progression de la Bourse de Paris aurait pu être encore plus prononcée sans la chute du secteur des télécoms, pénalisé par l’échec des discussions entre Orange et Bouygues. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse 0,53% à 4 345,22 points et l’EuroStoxx a, lui, gagné 0,30% à 2 962,28 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé en léger repli, reprenant leur souffle après la hausse de vendredi. Ils ont été pénalisés par le repli des cours du pétrole (-3% pour le WTI) alors que la perspective d'un gel concerté de la production semble s'éloigner. Au chapitre des valeurs, le secteur aérien a été à l'honneur avec le rachat de Virgin Américain par son concurrent Alaska Air. La nouvelle entité deviendra la cinquième compagnie aérienne aux Etats-Unis. L'indice Dow Jones a clôturé en retrait de 0,31% à 17 737 points tandis que le Nasdaq Composite a cédé 0,46% à 4 891,80 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant