Morning meeting AOF France / Europe - Rechute attendue, les résultats également en vedette

le
0

(AOF) - Après avoir interrompu leur mouvement de baisse hier, les marchés devraient le reprendre ce matin. Les investisseurs n’ont pas été rassurés hier par le discours de Janet Yellen. Il a eu de plus comme conséquence une hausse de l’euro, ce qui est défavorable pour les Bourses européennes. Quant au pétrole, il continue de se replier avec un baril de WTI à 27 dollars. A Paris, le marché sera animé par les nombreux résultats d’entreprises : Total, Société Générale, Publicis, Nokia, Legrand… Mais seront-ils suffisamment bons pour leur éviter de reculer avec le marché ?

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche, la première depuis 8 séances, dans des volumes de 4,50 milliards d'euros. Les cours ont maintenant défini une résistance à 4115 points, haut de la mèche du jour et creux du 20/21 janvier. Les réactions des investisseurs, suite aux déclarations de la Fed, ont été mitigées. Tant qu'une clôture au-dessus de la résistance à 4115 points ne sera pas effectuée, la dynamique restera baissière en direction de 3926 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

LAGARDERE

Lagardère a légèrement relevé son objectif de résultat opérationnel 2015, sans donner plus de précision, par rapport à l’objectif communiqué en juillet dernier d'une « croissance d’environ + 7 % par rapport à 2014 à change constant et hors effet de la cession d’activités de LS distribution ». Le groupe de médias a fait cette annonce lors de la publication de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre. Sur cette période, les revenus de Lagardère ont progressé de 7,4% (+ 3,5 % à données comparables) à 2,043 milliards d'euros.

MERCIALYS

Mercialys a fait état d'une performance opérationnelle sensiblement supérieure à ses objectifs en 2015. Le résultat des opérations (FFO) est ressorti à 108,5 millions d'euros, en hausse de 5,8%, nettement supérieure à l'objectif révisé de +3%. Dans le même temps, l'actif net réévalué EPRA triple net a progressé de 3,4% en 2015 à 19,48 euros par action.

NATIXIS

Natixis a enregistré au quatrième trimestre un bénéfice net part du groupe de 316 millions d'euros, en hausse de 39%. En pro forma et hors éléments non-récurrents, une présentation favorisée par la banque, le bénéfice net part du groupe a augmenté de 5% à 314 millions d'euros. La banque a précisé que la réévaluation de sa dette senior propre a eu un impact négatif de 3 millions d'euros sur le résultat net contre - 12 millions un an plus tôt à la même époque.

PUBLICIS GROUPE

Publicis Groupe a fait état d'une hausse de 25,1% de son bénéfice net part du groupe annuel à 901 millions d'euros. Après élimination des pertes de valeur, de l'amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou (moins)-values de cession et de la réévaluation des earn-out, le résultat net courant part du Groupe est de 992 millions d'euros, en hausse de 19,7 %. Le résultat opérationnel du groupe de communication a augmenté de 28,9% à 1,378 milliard d'euros, soit une marge opérationnelle représentant 15,5% du chiffre d'affaires (en baisse après 16,3% en 2014).

Les chiffres macroéconomiques

Les marchés sont fermés en Chine et au Japon.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront publiés à 14h30. L'audition de Janet Yellen, présidente de la Fed, devant le Sénat, aura, elle lieu à 16 heures.

Ce matin, l'euro est en légère hausse à 1,1288 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont nettement rebondi aujourd'hui, soutenus essentiellement par la remontée des valeurs financières et la baisse de l’euro. Le secteur bancaire a bénéficié de rachats à bon compte, mais aussi du feu vert donné par la Commission européenne au plan destiné à transférer certaines créances douteuses des banques italiennes hors de leur bilan. L'euro a reculé de son côté après les déclarations de Janet Yellen, décidée à mener à bien son resserrement monétaire. Le CAC 40 a gagné 1,59% à 4 061,2 pts et l’EuroStoxx a progressé de 1,92% à 2 789,05 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé sur un biais négatif une séance marquée par la prise de parole de Janet Yellen devant les parlementaires. La présidente de la Fed s'est montrée déterminée à poursuivre le resserrement de sa politique monétaire estimant que l'économie américaine était assez robuste pour le supporter. Ce discours a fait rebondir le dollar. Le pétrole de son côté évoluait également de manière désordonnée. Walt Disney a aussi pesé sur la tendance après ses résultats trimestriels. Le Dow Jones a perdu 0,62% à 15 914,74 points et le S&P 0,02% à 1 851,86 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant