Morning meeting AOF France / Europe Rebond en vue

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens pourraient rebondir ce lundi après la mauvaise semaine dernière (près de -3% pour le CAC 40). Les investisseurs devraient bien accueillir le rebond plus fort que prévu en mars des commandes à l'industrie en Allemagne (+1,9% contre un consensus de +0,7%). Les nouvelles, tant macroéconomiques qu'en provenance des entreprises s'annoncent maigres ce matin. Les opérateurs s'intéresseront à la réunion de l'Eurogroupe consacrée à la Grèce. Au chapitre des mid et small caps, Korian a annoncé son projet de se renforcer en Belgique.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une mèche basse sur le support à 4229 points. Cette bougie, assimilée à un marteau, peut sonner le terme de la baisse. Elle indique en effet la présence d'acheteurs sur le soutien, qui ont repris la main sur le marché. La bonne tenue des USA, et notamment du NASDAQ, qui a dessiné un avalement haussier, renforcent les probabilités d'une reprise. DayByDay prend un biais haussier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

KORIAN

Korian a signé un projet d'acquisition du groupe belge, Foyer de Lork, opérateur sur le marché des maisons de retraite médicalisées et de résidences services en Flandres, complété par la reprise d'activités dans le domaine du soin à domicile auprès des cédants. Cette opération permettrait à Korian de devenir le deuxième opérateur privé en Belgique dans les résidences services et les maisons de retraite médicalisées et de prendre une position significative dans le secteur de la prise en charge à domicile, en plein essor.

RUBIS

Fin de semaine brillante pour Rubis ! Le titre de l'opérateur spécialisé dans l'aval pétrolier et chimique a dominé le SBF 120 vendredi dernier, s'appréciant de 3,5% à 69,85 euros. A quatre jours de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre 2016 (le mardi 10 mai après la clôture de la Bourse de Paris), le groupe français a bénéficié de notes d'analystes encourageantes. Ainsi, Berenberg a relevé son objectif de cours sur la valeur de 102 à 107 euros tout en réitérant sa recommandation d'Achat.

ARCELORMITTAL

ArcelorMittal a signé une des plus fortes baisses du CAC 40 vendredi, cédant 1,17% à 4,638 euros, alors que la présentation de perspectives jugées décevantes a relégué au second plan des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le premier sidérurgiste mondial est plus optimiste pour la demande chinoise cette année : il vise désormais une baisse de 0% à 1% de la consommation en Chine, et non plus de 0,5% à 1,5%. En revanche, il est plus pessimiste pour la demande brésilienne. Le marché devrait se contracter dans une fourchette de 10% à 12% au lieu de 6% à 7% précédemment anticipés.

SOPRA STERIA

Sopra Steria (-3,87% à 114,20 euros) a clôturé vendredi à la dernière place du SBF 120 sous le coup de prises de bénéfices. A l'exception de ce dernier jour de la semaine, le titre de la SSII a fortement progressé au cours des séances précédentes. En cinq jours, son bilan reste largement positif : +12,51%. Sopra Steria a notamment réjoui les investisseurs mardi dernier en relevant sa prévision de croissance annuelle : cette dernière est attendue entre 3 et 5% alors que la précédente estimation la donnait au-dessus de 2%.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront de l'indice Sentix de la confiance des investisseurs en zone euro pour mai à 10h30.

Vers 8h25, l'euro est stable à 1,1405 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont accusé leur deuxième semaine consécutive de baisse, pénalisés par le regain d’inquiétude concernant la croissance mondiale. Aujourd’hui, les investisseurs ont mal accueilli la baisse plus marquée que prévu des créations d'emplois aux Etats-Unis en avril. L'ampleur du repli des indices actions s'est cependant réduite en fin de séance dans l'espoir d'un geste de la Fed pour soutenir le marché du travail. Le CAC 40 a clôturé aujourd'hui en baisse de 0,42% à 4 301,24 points. Résultat, la Bourse de Paris accuse une baisse hebdomadaire de 2,97%.

Hier à Wall Street

Les marchés actions ont terminé en hausse dans le sillage de la remontée des cours du pétrole, le baril WTI a clôturé vendredi dernier sur un gain de 0,77%, à 44,66 dollars. Par ailleurs, les investisseurs ont été rassurés par les résultats trimestriels de plusieurs sociétés de la nouvelle économie : Activision Blizzard a gagné près de 9% après un premier trimestre meilleur que prévu tout comme Yelp qui a bondi de plus de 20% après un chiffre d'affaires en croissance de 34%. A la clôture, le Dow Jones a gagné 0,45% à 17 740,63 points et le Nasdaq + 0,40% à 4 736,16 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant