Morning meeting AOF France / Europe - Rebond attendu, les banques en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient rebondir à l’ouverture. La tendance finale devrait dépendre des résultats des banques américaines (JPMorgan, Wells Fargo et Bank of America). Ces publications attendues en début d’après-midi marqueront le véritable début de la saison des résultats aux Etats-Unis. Le secteur automobile sera également à surveiller après sa baisse de jeudi provoquée par les problèmes de Fiat aux USA concernant la pollution de certains modèles. Sur le marché des changes, l’euro se stabilise au-dessus de 1,06 dollar. Technicolor devrait être sous pression après son profit warning.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une petite toupie noire, dans des volumes de 3,3 milliards d'euros. Les cours ont poursuivi leur consolidation, surtout en fin de journée après les craintes sur FiatChrysler, et un nouveau " Dieselgate ". Le soutien à 4818,81 points pourrait toujours être rejoint avant un redémarrage de la tendance haussière.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

TESSI

La société Pixel Holding et la société Tessi ont récemment annoncé la réalisation des conditions réglementaires auxquelles était subordonnée l'acquisition de la participation majoritaire de la famille Rebouah dans la société Tessi SA, dont le projet avait été rendu public le 31 mai dernier. La société Pixel Holding détient désormais 54,11% du capital et 53,97% des droits de vote du spécialiste du traitement de flux, comme celui des chèques.

AXA

Après 10 ans chez Axa, Véronique Weill, Directrice générale d’Axa Global Asset Management, Chief Customer Officer et membre du Comité de Direction, a décidé de quitter le groupe. Commentant sa décision, Véronique Weill a déclaré : « Il est temps pour moi de me concentrer sur de nouveaux défis professionnels ».

AEROPORTS DE PARIS

Paris Aéroport a accueilli un total de 97,2 millions de passagers en 2016, soit une hausse de 1,8% par rapport à l'année précédente, dont 65,9 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 0,3%) et 31,3 millions à Paris-Orly (+ 5,3%). Le trafic a augmenté de 1,5% au premier semestre et de 2,1% au second semestre. Sur le seul mois de décembre, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 8,8 % par rapport à décembre 2015 avec 7,7 millions de passagers accueillis, dont 5,2 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 7,5 %) et 2,5 millions à Paris-Orly (+ 11,5 %).

STENTYS

Au cours du 4ème trimestre 2016, Stentys a enregistré un chiffre d’affaires de près de 1,98 million d'euros, en hausse de 5,3%. "Ce taux de croissance modéré se justifie notamment par la réorganisation commerciale effectuée au cours du semestre écoulé ayant pour objectif de disposer en 2017 d’une structure plus opérationnelle", a commenté le spécialiste des stents auto-apposants actifs. Sur l’ensemble de l’exercice 2016, le chiffre d’affaires a progressé de’,9% à 7,32 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent pour les Etats-Unis l'indice des prix à la production et les ventes au détail de décembre à 14h30. Ils seront suivis par l'indice définitif de la confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour janvier et des stocks des entreprises en novembre à 16 heures.

Vers 8h20, l'euro gagne 0,19% à 1,0633.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en repli, pénalisés par les secteurs de l’automobile et de la santé. Fiat a chuté, entrainant le secteur dans son sillage, après avoir été accusé par l’agence américaine de protection de l’environnement d’avoir dissimulé la présence d’un logiciel qui modifiait le niveau de pollution de plusieurs modèles. Le secteur de la santé a continué de subir les effets négatifs déclarations d’hier de Donald Trump sur les prix trop élevés des médicaments. L’indice CAC 40 a clôturé en recul de 0,51% à 4 863,97 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,64% à 3 286,70 points.

Hier à Wall Street

D'un côté, Donald Trump n'a donné aucune nouvelle information lors de sa conférence de presse de jeudi confirmant ou infirmant qu'il est prêt à augmenter les dépenses pour relancer l'économie. De l'autre, la saison des résultats aux Etats-Unis commence ce vendredi avec les très sensibles banques. Entre les deux, le secteur automobile a été pénalisé par les accusations de l'agence de l'environnement contre Fiat Chrysler (-10,28%). Quant aux statistiques du jour, elles n'ont pas vraiment pesé dans ce contexte. Résultat : le Dow Jones a perdu 0,32% à’ 891 pts et le S&P500 0,21% à 2 270,44 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant