Morning meeting AOF France / Europe - Rebond attendu grâce au pétrole

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient rebondir nettement dans le sillage des cours du pétrole. Ces derniers ont fortement progressé hier permettant à Wall Street de finir dans le vert. Ils progressent encore légèrement ce matin avec un Brent au-delà des 35 dollars le baril. Les places asiatiques ont déjà bénéficié de ce carburant. En Europe, les investisseurs continueront de réagir aux résultats des sociétés, dont Credit Suisse, Daimler et Dassault Systèmes. Sur le marché des changes, l’euro qui a nettement progressé hier contre le dollar se stabilise.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire dotée d'une longue ombre basse. La séance a été agitée et les volumes ont atteint 4,9 milliards d'euros, un niveau important. Alors que la baisse accélérait, la publication d'un indice PMI nettement plus faible qu'attendu a retourné le marché à la hausse. Les opérateurs ont pensé que cela conduira la Fed à retarder sa hausse de taux. L'euro dollar a explosé à la hausse. L'indice doit ouvrir en hausse et devrait donc rester dans sa zone de consolidation un peu plus longtemps.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CGG

L'augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription lancée par CGG le 13 janvier dernier dans le cadre de son Plan de Transformation est achevée. Le montant final brut de l'opération s'élève à 350 589 080,16 euros et se traduit par la création de 531 195 576 actions nouvelles. La demande totale s'est élevée à environ 343 millions d'euros, correspondant à un taux de souscription d'environ 97,8 %.

LAFARGEHOLCIM

LafargeHolcim a annoncé étudier la cession de sa participation dans Lafarge India, qui dispose d’une capacité d’environ 11 millions de tonnes de ciment. Cette cession nécessiterait l’approbation de la Commission de la concurrence indienne (CCI), comme remède alternatif dans le cadre la fusion entre Lafarge et Holcim. Le cimentier indique avoir cessé ses discussions avec Birla Corporation Limited (BCL) pour la vente annoncée des cimenteries de Jojobera et Sonadih, dans l’Est de l’Inde. Ce projet prévoyait la cession à BCL d’une capacité de 5,1 millions de tonnes par Lafarge India.

REXEL

Rexel a annoncé l'acquisition de Brohl & Appell, un spécialiste américain des services liés aux automatismes industriels et au MRO (Maintenance Repair and Operations), basé dans l'Ohio. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés. Cette acquisition renforce la position du spécialiste de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l'énergie dans le domaine des automatismes industriels aux Etats-Unis. Ce dernier a représenté environ 15% de ses ventes dans ce pays en 2015.

TECHNICOLOR

Technicolor a décidé de licencier son portefeuille de propriété intellectuelle portant sur les technologies HEVC (nouvelle norme de compression vidéo) directement aux fabricants de produits électroniques plutôt que par l'intermédiaire du consortium HEVC Advance, afin de favoriser l'adoption plus rapide du standard par l'industrie. « Depuis le lancement du consortium HEVC Advance, de nombreux acteurs de l'industrie ont retardé l'adoption du standard HEVC dans leurs produits et ont redirigé leurs investissements vers des technologies alternatives », a expliqué le groupe technologique.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre à 13 heures.

Aux Etats-Unis, la première estimation de la productivité et des coûts du travail au quatrième trimestre sera connue à 14h30 et les commandes à l'industrie de décembre à 16 heures.

Ce matin, l'euro recule légèrement à 1,1075 dollar.

Hier à Paris

Incertains une bonne partie de la séance, les principaux marchés actions européens ont creusé leurs pertes en fin de journée dans le sillage de Wall Street et du brusque rebond de l'euro face au dollar. Alors que les marchés européens se cherchaient une tendance depuis l'ouverture, ils ont plongé après la publication d'un ISM des services inférieur aux attentes aux Etats-Unis pour janvier. Cette mauvaise nouvelle conforte le scénario d'une pause dans le durcissement monétaire de la Fed. Le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,33% à 4 226,9 points. L'Euro Stoxx a abandonné, lui, 1,86% à 2 896,8 pts.

Hier à Wall Street

Wall Street a fini en hausse, le S&P 500, l'indice le plus représentatif, s'adjugeant 0,5%. Les indices ont bénéficié de la forte hausse des cours du pétrole - le baril de WTI terminant en progression de 8% - favorisés par l'affaiblissement du dollar. Celui-ci a été provoqué par des statistiques décevantes dans les services. Les investisseurs craignent que la faiblesse du secteur manufacturier ne se propage au reste de l'économie. La Fed devrait alors mettre le frein sur la hausse des taux. Le Dow Jones a gagné 1,13% 16 336,66 pts et le Nasdaq Composite a cédé 0,28% à 4 504,24 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant