Morning meeting AOF France / Europe - Rebond attendu, Danone en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient tenter de rebondir après trois séances dans le rouge, suivant ainsi l’exemple de Wall Street. Les investisseurs américains ont été rassurés quant au maintien d'une politique accommodante à la lecture du compte-rendu du FOMC de la Fed. Par ailleurs, le pétrole poursuit son rebond. Au chapitre économique, le marché sera particulièrement attentif aux chiffres de l’emploi dans le secteur privé américain en juin. A Paris, les investisseurs réagiront à l’acquisition par Danone de l’américain WhiteWave Foods Company pour 12,5 milliards de dollars.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une troisième bougie noire ayant clôturé sous le support à 4117,49 points. Les volumes ont augmenté à 3,90 milliards d'euros, signalant que les vendeurs conservent la main sur ce marché. La tendance baissière devrait se poursuivre en direction des plus bas à 3955.98 points. DayByDay conserve son biais baissier. Attention tout de même à une reprise technique, qui pourrait être violente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

DANONE

Danone et The WhiteWave Foods Company ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord en vue de l’acquisition par Danone de WhiteWave pour un montant de 56,25 dollars américains par action, dans le cadre d’une opération en numéraire, représentant une valeur d’entreprise totale d’environ 12,5 milliards de dollars américains, incluant la dette et certains autres passifs de WhiteWave. Elle représente une prime d'environ 24% par rapport à la moyenne des prix de clôture de WhiteWave sur les 30 derniers jours de bourse (45,43 dollars).

RECYLEX

Recylex a annoncé que les filiales allemandes du groupe avaient reçu une offre conditionnelle de prêt et publie son nouveau calendrier financier 2016. L'offre conditionnelle de prêt pour les filiales allemandes du groupe, émise par un pool bancaire, correspond à l'intégralité de l'enveloppe de financement recherchée qui s'élève à 67 millions d'euros.

SOCIETE GENERALE

Société Générale a conclu un accord préliminaire avec le groupe chinois Hualing Trade and Industry (Hualing Group), et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), en vue de vendre sa participation majoritaire dans sa filiale en Géorgie, Bank Republic. Le conglomérat privé chinois possède des actifs financiers en Chine ainsi qu’une filiale bancaire en Géorgie, Basis Bank. Cette transaction permettrait à Hualing Group de renforcer sa capacité bancaire dans le pays ainsi que la capacité financière du groupe.

MBWS

Marie Brizard Wine & Spirits sort de son plan de redressement, avec cinq ans d'avance sur le calendrier initial. La mesure concerne également cinq de ses filiales polonaises. Le Tribunal de Commerce de Dijon a, par jugements en date du 28 juin 2016 et notifiés ce jour, constaté que l'exécution du plan de redressement de chacune des sociétés concernées était achevée avec le remboursement intégral du passif tiers admis.

Les chiffres macroéconomiques

La production industrielle a reculé de 1,3% en mai en Allemagne alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient une stabilité. 

Les investisseurs attendent également les chiffres du commerce extérieur de mai en France à 8h45, mais surtout les résultats de l'enquête ADP sur l'emploi privé de juin aux Etats-Unis à 14h15. Ils seront suivis des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Ce matin, l'euro recule de 0,06% à 1,1088 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont signé leur troisième séance consécutive de baisse. Les investisseurs continuent de s'inquiéter de l'impact du Brexit sur les économies britannique et européenne. A ces craintes s’ajoutent les conséquences de la volatilité des devises sur les résultats des entreprises alors que la livre est passé sous le seuil de 1,30 dollar pour la première fois depuis 1985. Enfin, les investisseurs s’inquiètent de la santé du secteur bancaire italien qui croule sous les créances douteuses. Le CAC 40 a cédé 1,88% à 4 085,30 points. L'Euro Stoxx 50 a perdu 1,95% à 2 757,94 pts.

Hier à Wall Street

Mal orientés pendant la première partie de séance, les indices actions américains ont finalement clôturé en hausse. Face à l'aversion pour le risque qui a continué à peser en Europe, les investisseurs américains ont été soutenus dans leurs achats par une statistique très positive dans le secteur des services : l'ISM a bondi en juin, dépassant nettement le consensus. De plus, le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed a rassuré quant au maintien d'une politique accommodante. Le Dow Jones a gagné 0,44% à 17 918,62 points et le S&P500 s'est adjugé 0,54% à 2 099,73 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant