Morning meeting AOF France / Europe - Prudence sur les marchés en attendant la macro

le
0

(AOF) - Les marchés actions devraient ouvrir à l'équilibre dans l'attente de la réouverture de Wall Street cet après-midi et des nombreuses statistiques macroéconomiques. Ce matin, le taux de chômage en avril en zone euro et l'estimation flash de l'inflation en mai sont attendus à 11h. Côté valeurs, la compagnie aérienne Air France-KLM a annoncé être entrée en négociations exclusives avec le chinois HNA pour lui céder 49,99% de sa filiale Servair, tandis que le groupe automobile PSA devrait lui aussi entamer des discussions avec l'Etat, ce dernier devrait faire le point sur sa participation.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une cinquième bougie blanche d'affilée, même si la dernière s'est faite sans volume en raison de la fermeture des USA et de l'Angleterre. Cette dynamique, renforcée par un gap haussier, ne donne aucun signe de faiblesse et devrait se poursuivre vers la résistance à 4581 points. DayByDay conserve son biais haussier pour les jours à venir.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ABIVAX

Abivax a recruté le premier patient dans le cadre de l'étude ABX464-004, une première étape qui marque le lancement effectif de la seconde étude de phase IIa auprès de patients infectés par le virus du VIH/sida pour le candidat médicament ABX464. Le premier traitement de cette étude se déroulera à l'Hôpital Universitaire Germans Trias i Pujol dans une commune de Barcelone, Badalona, en Espagne.

AIR FRANCE-KLM

A la suite de l'annonce par HNA le 11 avril 2016 d'une offre publique d'achat de gategroup, un acteur majeur de l'industrie du catering, Air France est entré en négociations exclusives avec HNA pour la cession de 49,99% de Servair, sa filiale, et le transfert de son contrôle opérationnel, pour une valeur d'entreprise de 475 millions d'euros (sur une base de 100%), dans l'objectif de créer le leader mondial de la restauration aérienne.

CAFOM

Au premier semestre, clos fin mars, de l’exercice 2016, Cafom a réalisé un chiffre d’affaires de 201 millions d'euros, en repli de 2,9%. L’accélération de la croissance sur le pôle Outre-mer (+4,2% dont +1,2% à périmètre comparable) au cours de la période permet de partiellement compenser la baisse d’activité enregistrée sur Habitat (-2,7% à périmètre comparable) et sur DirectLowCost.com. Ce dernier a généré sur la période un chiffre d'affaires de 5,3 millions d'euros contre 8,1 millions sur l'exercice précédent.

GROUPE PSA

Des représentants de la famille Peugeot devraient s'entretenir mardi avec l'Etat de manière informelle pour faire le point sur les participations au capital de PSA, selon Reuters. La venue des représentants du chinois Donfgeng n'est pas confirmée. L'Etat français envisagerait de céder tout ou partie de ses 14% dans le capital de PSA. Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a déclaré récemment à ce sujet que l'Etat n'a "pas vocation à rester indéfiniment au capital" de PSA.

Les chiffres macroéconomiques

A 8h45, l'estimation provisoire de l'indice des prix à la consommation de mai, la construction de logements en avril et la commercialisation de logements neufs au premier trimestre seront publiées en France.

En Allemagne, sont attendus les chiffres des demandeurs d'emploi et le taux de chômage en avril à 9h55.

A 11h, l'estimation flash de l'inflation en mai et le taux de chômage d'avril seront publiés.

Du côté des Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages en avril sont attendus pour 14h30 suivis de l'indice des prix immobiliers S&P/Case-Shiller pour le mois de mars à 15h, puis de l'indice des directeurs d'achat (PMI) de Chicago en mai à 15h45.

Enfin, l'indice de confiance du consommateur du Conference Board pour mai sera publié à 16 heures.

Ce matin, l'euro est en baisse de 0,02% à 1,1133 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont continué sur leur lancée en ce début de semaine, signant leur cinquième séance de hausse consécutive. Cette nouvelle progression a toutefois été enregistrée dans des volumes très réduits - 997 millions d’euros ont été échangés à Paris, bien loin de la moyenne quotidienne de plus de 3 milliards - en l'absence des investisseurs britanniques et américains. Les indices ont donc continué à profiter d'une dynamique globalement favorable avec un euro bas et un pétrole haut. Le CAC 40 a gagné 0,32% à 4 529,4 points et l’Eurostoxx 50 s’est adjugé 0,37% à 3 090,01 points.

Vendredi à Wall Street

Les marchés américains ont fini en légère hausse avant un week-end prolongé. Très attendues, les déclarations de la présidente de la Fed, Janet Yellen, n'ont finalement eu que très peu d'impact sur les indices. Elle a notamment indiqué que les taux d'intérêt seraient probablement relevés dans les prochains mois. L'indice Dow Jones a gagné 0,25% à 17 873,22 points, portant ses gains sur la semaine à 2,2%. Le Nasdaq Composite a, lui, gagné respectivement 0,65% et 3,52% à 4 933,50 points. Il s'agit de la meilleure performance hebdomadaire de Wall Street depuis mars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant