Morning meeting AOF France / Europe - Prudence en vue

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens devraient afficher leur prudence en ce début de semaine, dans le sillage des élections américaines et de l'affaire des mails privés d'Hillary Clinton. Les investisseurs resteront attentifs aux indicateurs économiques dont la première estimation de l'inflation d'octobre et la première estimation de la croissance du troisième trimestre qui seront publiées à 11h, en zone euro. Au chapitre des valeurs, les pétrolières (Total, Technip, CGG) seront à surveiller alors que l'Opep s'est réuni ce week-end.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche dont la mèche basse est proche du support à 4497.26 points. Dans des volumes toujours élevés à 3.36 milliards d'euros, cette figure montre que les acheteurs conservent la main sur le marché. Tant que ce niveau restera soutien, la tendance haussière sera à privilégier en direction de la résistance à 4607.69 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SANOFI

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals, ont annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis leur a fait parvenir une lettre de réponse complète au sujet des demandes de licence de produit biologique (BLA) que les deux sociétés ont présentées pour le sarilumab, un récepteur expérimental de l'interleukine-6 pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active modérée à sévère de l'adulte.

SAINT GOBAIN

Saint Gobain a grimpé de 5,62% à 40,810 euros vendredi, signant la plus forte hausse du CAC 40. Le marché a salué la croissance organique du groupe supérieure aux attentes et la confirmation des objectifs 2016. Sur les neuf premiers mois de l'année, le spécialiste de matériaux de construction a réalisé un chiffre d'affaires de 29,396 milliards d'euros contre 29,826 milliards un an plus tôt. L'effet périmètre de -1,1% reflète l'impact des cessions intervenues en 2015 dans le cadre de la politique d'optimisation du portefeuille dans la Distribution Bâtiment.

SCOR

Scor a annoncé deux nominations au sein du département Finance du groupe. Ian Kelly est nommé « Head of Investor Relations ». Rattaché à Mark Kociancic, Directeur financier du réassureur, il conservera par ailleurs la direction du département « Group Financial Planning & Analysis » ainsi que celle du département « Group Cost Control and Budgeting ». Il sera basé à Londres. Sa nomination est effective au 1er novembre 2016. Bertrand Bougon est nommé «Head of Group Ratings & Capital and SCOR SE Finance Director ».

GEMALTO

Plus forte baisse de l’indice SBF 120, Gemalto a dévissé vendredi de 7,08% à 52,350 euros, une chute reflétant la drastique réduction de sa prévision de résultat opérationnel courant pour 2017. Le spécialiste de la sécurité numérique anticipe désormais un résultat compris entre 500 et 520 millions d’euros contre au moins 660 millions d’euros auparavant. Ce sévère avertissement a poussé plusieurs analystes à abaisser leur recommandation sur la valeur, Oddo et Invest Securities ont ainsi abaissé leur recommandation à Neutre contre Achat auparavant.

Les chiffres macroéconomiques

A 11h00 en zone euro, seront publiées la première estimation de l'inflation d'octobre et la première estimation de la croissance du troisième trimestre.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance des revenus et dépenses des ménages de septembre à 14h30.

A 15h45, est attendu l'indice des directeurs d'achat (PMI) de la région de Chicago pour octobre.

Vers 8h20, l'euro est en baisse de 0,23% à 1,0961 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre pour la quatrième séance consécutive en raison de résultats d’entreprises mitigés aux Etats-Unis. La Bourse française s'est relativement mieux comportée aujourd'hui que les autres grâce aux bonnes publications de Saint-Gobain et de Sanofi. En revanche, l’avertissement de Gemalto a été lourdement sanctionné. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,33% à 4 548,38 points, ce qui lui permet d’afficher une progression de 0,28% sur la semaine. De son côté, l’EuroStoxx50 s’est effrité aujourd’hui de 0,19% à 3 079,20 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont fini en baisse, prudents avant la réunion semaine prochaine de la Fed. Autre facteur qui a accentué cette tendance négative : les présidentielles qui approchent. Au chapitre des valeurs, les sociétés américaines ont publié leurs résultats trimestriels. Encore une fois, ils sont ressortis contrastés : Si Amazon.com, Exxon Mobil ont déçu, Alphabet (Google) et Amgen ont surpris favorablement. A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,05% à 18 161,19 points et le Nasdaq Composite -0,5% à 5 190,10 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant