Morning meeting AOF France / Europe - Prudence avant la BCE jeudi

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient légèrement rebondir après leur baisse des deux dernières séances. La prudence devrait cependant prédominer à 24 heures de la décision de politique monétaire de la BCE. Toute la question est de savoir si les mesures qui devraient être annoncées seront à la hauteur des anticipations. Le marché pétrolier progresse légèrement ce matin, le Brent gagnant 0,8%. A Paris, les investisseurs réagiront en particulier aujourd’hui aux résultats 2015 de Casino et au plan stratégique de Crédit Agricole.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un doji avec des mèches haute et basse importantes, dans des volumes plutôt faibles, à 3,3 milliards d'euros. La clôture s'est faite sur le support à 4406,84 points, niveau important : en effet, une bougie noire sous ce niveau traduirait la mise en place d'une phase corrective plus dynamique en direction du dernier creux de marché à 4254,77 points. En attendant un signal, un avis neutre est conservé.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CASINO

En 2015, Casino a fait état d'un résultat net normalisé, part du groupe de 412 millions d'euros contre 556 millions l'an dernier. Le distributeur a enregistré un résultat opérationnel courant de 1,446 milliard d'euros. Le groupe Casino prévoyait 1,5 milliard et les analystes attendaient 1,45 milliard de leur côté. La marge ROC est de 3,1% contre 4,6% en 2014. L'Ebitda est ressorti à 2,343 milliards d'euros, en baisse par rapport à l'exercice précédent où il s'élevait à 3,191 milliards. La marge Ebitda est de 5,1%, elle était de 6,6% l'an passé.

HAULOTTE GROUP

Haulotte Group a réalisé en 2015 un bénéfice net en repli de 4% à 27,7 millions d'euros, pénalisé par des pertes de change, notamment sur le dollar. Le résultat opérationnel courant, hors effets de change, a grimpé de 2% à 32,4 millions pour s'établir à 7,3% du chiffre d'affaires contre 7,7% en 2014. Cette croissance s'explique principalement par la croissance de marge brute sur les activités de ventes de nacelles, de service et de location, dans un contexte de croissance maîtrisée des coûts fixes.

HAVAS

Havas a annoncé la nomination, avec effet immédiat, de Christian de la Villehuchet au poste nouvellement créé de Chief integration officer, pour accélérer le déploiement de la collaboration dans tout le groupe. Il reste également CEO Havas Worldwide Benelux et Nordics Group. Christian de la Villehuchet sera notamment chargé d'implémenter la collaboration et les synergies dans tous les Havas Villages, de mutualiser les offres, d'homogénéiser et globaliser l'expertise à l'échelle du Groupe, d'intégrer toutes les nouvelles acquisitions et créer des offres intégrées pour les clients du groupe.

VALEO

Valeo a confirmé le rachat de la société allemande Peiker après avoir reçu l'aval des autorités antitrust. L’acquisition de cet acteur majeur de la télématique embarquée et de la connectivité permettra à l’équipementier automobile d'étendre sa gamme de solutions de connectivité. La reprise de Peiker, qui devrait publier un chiffre d'affaires de l'ordre de 325 millions d'euros pour 2015, aura un effet positif sur les résultats de Valeo à partir de 2016.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs prendront connaissance de la deuxième estimation du PIB du premier trimestre par la Banque de France à 8h30 et de l'évolution des stocks des grossistes aux Etats-Unis en janvier à 16 heures.

Ce matin, l'euro est en légère baisse à 1,0983 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont accusé leur deuxième séance consécutive de baisse, pénalisés par de mauvaises nouvelles en provenance de Chine. Le regain de nervosité des investisseurs a été alimenté par la chute de plus de 25% des exportations chinoises au mois de février. Jamais depuis 2011 cette statistique n'avait accusé un tel repli. Dans un environnement de marché volatil depuis le début de l'année, cette mauvaise statistique a encouragé les investisseurs à lâcher du lest après 3 semaines consécutives de hausse. Le CAC 40 a cédé 0,97% à 4 399,10 points, l'Euro Stoxx 50, 0,54% à 3 004,68 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont fini en retrait, pénalisés par la Chine. Les exportations chinoises ont en effet chuté de 25% en février. Cette mauvaise nouvelle a ravisé les craintes des investisseurs quant à un ralentissement de l'économie mondiale. Wall Street a par ailleurs été tiré vers le bas par le repli des cours du pétrole (- 4,38% à 36,24 dollars pour le WTI). Dans ce contexte, Chevron n'a pas bénéficié de l'annonce de nouvelles mesures de réduction de ses investissements. Le Dow Jones a clôturé en repli de 0,64% à 16 964,10 points et le Nasdaq Composite a perdu 1,26% à 4 648,83 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant