Morning meeting AOF France / Europe - Progression attendue, les banques en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient débuter le mois d’août sur une note positive, rassurés par les résultats des stress tests bancaires dévoilés vendredi soir. Les banques françaises ont confirmé « leur solidité et leur capacité de résistance face à des chocs sévères », s’est félicitée la banque de France. Par ailleurs, le maillon faible européen du secteur, Banca dei Paschi Siena, a présenté un plan de restructuration. Pendant ce temps, la saison des résultats se poursuit avec ce matin ceux d’Air Liquide, Legrand, Véolia…

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une mèche basse. Celle-ci a tenté de combler le gap baissier mais il est resté ouvert : les acheteurs l'ont défendu. Ce niveau constitue bien l'invalidation du scénario haussier : DayByDay reste positif.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIR LIQUIDE

Air Liquide a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 811 millions d’euros, en repli de 4,6%. Hors effets de change, d’énergie et de périmètre significatif (Airgas), il a progressé de 1,1%. Le résultat net part du groupe été impacté par des coûts exceptionnels liés à l’acquisition d’Airgas d’un montant de l’ordre de 100 millions d’euros avant impôts.

NATUREX

Le chiffre d'affaires réalisé par Naturex sur le 1er semestre 2016 s'est élevé à 208,0 millions d'euros, soit une croissance organique de 5,3%. A devises courantes, la hausse de l’activité du spécialiste des ingrédients naturels est de 2,7%. Au deuxième trimestre, le groupe affiche un chiffre d'affaires de 103,6 millions d'euros intégrant un effet devises défavorable, contre un comparable élevé de 104,0 millions d'euros sur le 2ème trimestre 2015. A périmètre d'activité et taux de change constants, la croissance organique s'est établie à 4,4%.

EURAZEO

La société d'investissement Eurazeo PME, filiale d'Eurazeo spécialisée dans les entreprises de taille moyenne, annonce avoir signé un accord pour entrer au capital de la société AssurCopro, spécialiste du courtage en assurance de copropriété, aux côtés des fondateurs et du management. La réalisation de l'opération est prévue en septembre 2016. AssurCopro dont les racines remontent à 1927 est le courtier d'assurance à destination des copropriétés sur le marché français. Il vise un volume d'affaires de 95 millions d'euros en 2016, en croissance de plus de 10%.

AMUNDI

Amundi a réalisé au premier semestre un résultat net part du groupe de 278 millions d’euros, en hausse de 1,4%. Le résultat brut d’exploitation du gestionnaire d’actifs s’est effrité de 0,1% à 403 millions d’euros. Dans le même temps, les revenus ont reculé de 1,3% à 838 millions d’euros, dont 813 millions d’euros de revenus net de gestion, stable sur un an. Les commissions de surperformance ont reculé de 1,3% à 53 millions tandis que les commissions nettes ont progressé de 0,1% à 760 millions d’euros.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent les indices définitifs des directeurs d'achat (PMI) Manufacturier de juillet pour la France à 9h50, l'Allemagne à 9h55 et la zone euro à 10 heures. Il sera connu pour les Etats-Unis à 15h45.

Toujours aux Etats-Unis, l'indice ISM Manufacturier de juillet et les dépenses de construction de juin seront publiés à 16 heures.

Ce matin, l'euro perd 0,04% à 1,1170 dollar.

Vendredi à Paris

Les marchés européens ont fini juillet sur une note légèrement positive, soutenus par les résultats meilleurs que prévu en provenance des entreprises. A quelques heures des résultats des stress tests, le secteur bancaire a en particulier été bien orienté, Natixis, Barclays et UBS ayant surpris agréablement. En revanche, les résultats de Safran et l'avertissement d'Essilor n'ont pas été du goût des investisseurs. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,44% à 4 439,80 points et gagné 1,33% cette semaine. L'EuroStoxx 50 s’est adjugé 0,83% à 2 990,76 points.

Vendredi à Wall Street

Les marchés américains ont fini en légère hausse en dépit d'une croissance décevante, le S&P a ainsi gagné 0,16%. L'annonce d'une croissance de seulement 1,2% au deuxième trimestre a été compensée par les bons résultats des deux poids lourds du secteur technologique, Amazon.com et Google. En revanche, le groupe pétrolier ExxonMobil a présenté des résultats plus dégradés que prévu. Le Dow Jones a clôturé en recul de 0,13% à 18 432,24 points, mais a gagné 2,8% sur le mois de juillet. Le Nasdaq Composite a, lui, progressé de respectivement 0,14% à 5 162,13 points et 6,6%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant