Morning meeting AOF France / Europe - Peur sur la Deutsche Bank

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en nette baisse à l'ouverture, pénalisés par Deutsche Bank. Selon Bloomberg, des fonds spéculatifs qui se servent de Deutsche Bank pour la compensation de transactions sur des dérivés ont réduit leurs positions ou effectué des ajustements. Pour les analystes, cette information témoigne de la suspicion croissante du secteur pour la banque allemande. Par ailleurs, les investisseurs restent prudents dans la perspective d'une salve d'indicateurs économiques de premier plan. Au chapitre des valeurs, Airbus a annoncé sa réorganisation interne.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que la formation d'une bougie noire avec un grand corps. Après avoir ouvert un gap haussier, l'indice a passé toute la séance à perdre le chemin gagné pour finir sur une note étale. Certes, le gap baissier de début de semaine a été comblé, mais dans la douleur... Cette séance traduit bien le manque de conviction des investisseurs : la consolidation, volatile et erratique, reste de mise pour les jours à venir

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BIOPHYTIS

Biophytis a accusé au premier semestre 2016 une perte nette de 3,72 millions d'euros contre 1,731 million un an plus tôt. La société de biotechnologies spécialisée dans les maladies liées au vieillissement a vu sa perte opérationnelle s'établir à 3,711 millions contre -1,605 million au premier semestre 2015. Cette évolution s'explique essentiellement par les travaux de développement de la société dans le cadre du projet Sarconeos, et la préparation de l'étude de phase 2B.

COFACE

L'agence de notation Fitch Ratings a publié le 29 septembre 2016 un communiqué de presse dans lequel elle confirme la note de solidité financière. Fitch souligne que cette décision reflète " le bon positionnement de Coface, sa diversification géographique sur le marché de l'assurance-crédit et sa capitalisation solide ". Réitérant son opinion quant au profil de risque de Coface qu'elle juge " adéquate ", l'agence de notation indique que le groupe " bénéficie d'une flexibilité à ajuster les termes et conditions de ses polices, et concentre ses activités sur les risques de court-terme. "

GL EVENTS

GL events et Yuexiu Group ont signé un contrat de joint-venture portant sur le développement conjoint d'un réseau de sites événementiels en Chine. La première étape sera la gestion d'un centre de congrès situé à Gangzhou totalisant 50 000m2, dont l'ouverture est programmée en 2019. Cette signature représente le début officiel de la coopération dans l'industrie événementielle entre deux groupes majeurs, et témoigne également de la détermination de Guangzhou à s'inscrire dans le cercle des villes internationalement connues pour les congrès.

JCDECAUX

JCDecaux, numéro un mondial de la communication extérieure, a annoncé que sa filiale japonaise MCDecaux (détenue à 85 % par JCDecaux et à 15 % par Mitsubishi Corporation) vient de remporter les contrats d’abribus publicitaires de Fuji Express et de Tokyu Bus Corporation, opérateurs de bus à Tokyo, pour une durée de 20 ans.

Les chiffres macroéconomiques

En France, l'indice provisoire des prix à la consommation en septembre et les dépenses de consommation des ménages en biens en août seront dévoilés à 8h45.

La première estimation de l'inflation de septembre et Taux de chômage pour le mois d'août de la zone sortiront à 11h.

Aux Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages en août sont attendus à 14h30. L'indice des directeurs d'achats (PMI) de Chicago pour septembre sera publié à 15h45. L'indice définitif de confiance du consommateur de l'Université du Michigan de septembre sortira, lui, à 16h.

Vers 8h30, l'euro 1,1224 dollar, en hausse de 0,04%.

Hier à Paris

En nette hausse à l'ouverture, les marchés actions européens ont progressivement réduit leurs gains dans le sillage de l'orientation négative de Wall Street. La journée a débuté tambour battant en Europe grâce à la décision inattendue prise hier soir par l'Opep de limiter la production de pétrole en vue de stabiliser les prix du brut. Mais l'euphorie déclenchée par l'Opep a progressivement laissé place aux doutes sur la capacité de institution à tenir ses promesses. Le CAC 40 a fini sur un gain de 0,26% à 4 443,8 points. L'EuroStoxx 50, moins exposé aux pétrolières, a cédé 0,14% à 2 986 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé en baisse jeudi après deux séances de hausse. L'inquiétude causée en Europe par la santé financière de la Deutsche Bank s'est répandue à Wall Street. Les investisseurs ont également mal réagi aux statistiques économiques meilleures que prévu dévoilées dans l'après-midi. La politique monétaire de la Fed est en filigrane puisque ces bons chiffres pourraient justifier un relèvement des taux. Le Dow Jones a reculé de 1,07%, à 18 143,45 points tandis que le Nasdaq Composite a cédé 0,93% à 5 269,15 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant