Morning meeting AOF France / Europe - Petite hausse en vue

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en légère hausse dans le sillage du pétrole. En repli de plus de 3,8% à la clôture à New York, le baril de WTI reprend 0,4% à 47,05 dollars ce matin. Même tendance pour le Brent (+0,9% à 48,04 dollars). Les investisseurs semblent rassurés par l'approbation de l'Opep d'un document fixant ses grandes lignes stratégiques à long terme. Pour les économistes, l'obtention de ce consensus est encourageant dans la perspective d'un accord sur la gestion de la production entre les pays membres du cartel.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire à peu près contenue dans la bougie blanche de la veille. Les volumes échangés ont atteint 3 milliards d'euros, une petite moyenne. Cette journée est décevante après le rebond de vendredi, mais elle préserve le support et la tendance haussière. Seule notre patience est rudoyée une jour de plus. C'est toujours la résistance à 4608 points qui est le tout premier objectif pour ensuite rejoindre 4749 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

PEUGEOT et RENAULT

En octobre 2016, les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 4% en données brutes par rapport à octobre 2015, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Les immatriculations du Groupe PSA ont reculé de 5,8% et celles de Renault, de 9,2%.

Les valeurs liées au pétrole

Le lundi a été difficile pour le secteur pétrolier et parapétrolier. Dans le sillage des cours du pétrole, Total a clôturé en baisse de 1,53% et Technip, de 1,11%. Au sein du SBF120, CGG a cédé 4,37%, Vallourec, -2,23% et Maurel & Prom, -1,96% alors que le baril de Brent de la mer du Nord cède plus de 3% à 48,20 dollars tandis que le baril de WTI américain perd 2,5% à 47,48 dollars. Les investisseurs sanctionnent l'absence d'avancées concrètes sur l'accord d'encadrement de la production négocié par l'Opep.

COHERIS

Coheris, éditeur français de référence de solutions CRM (gestion de la relation et de l'intelligence clients) et analytiques (pilotage de la performance et applications a réalisé un chiffre d'affaires consolidé des 9 premiers mois de 2016 de 10,82 millions d'euros en croissance de 10,4 %.

GENERIX

Generix Group, éditeur de solutions applicatives pour les écosystèmes industriels, logistiques et commerciaux, a réalisé un chiffre d'affaires du deuxième trimestre de son exercice 2016/2017, de 14,7 millions d'euros en croissance de 5%. Cette progression a été portée par le SaaS grâce au rythme de signatures observé sur l'exercice précédent générant une croissance de 31% du chiffre d'affaires sur le trimestre ainsi que la fidélité de la base installée en mode Licences se traduisant par une croissance de 20% des ventes de licences.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs prendront connaissance aux Etats-Unis de l'indice PMI Markit des directeurs des achats du secteur manufacturier du mois d'octobre à 14h45. L'indice ISM des directeurs des achats du secteur manufacturier du mois d'octobre sera publié à 15h.

Vers 8h30, l'euro cote 1,0975 dollar, en  hausse de 0,04%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont terminé en baisse ce lundi dans le sillage des cours du pétrole : le baril de Brent cède près de 3% à 48,20 dollars et le baril de WTI perd 2,28% à 47,47 dollars. Logiquement les valeurs pétrolières et parapétrolières ont été malmenées en Bourse : Total a cédé 1,53%, Technip -1,11%, CGG -4,37% et Vallourec -2,23%. En cause, les inquiétudes concernant la capacité de l'Opep à mettre en oeuvre son projet de réduction de la production pétrolière. A la clôture, le CAC 40 a cédé 0,86% à 4 509,26 points et l'EuroStoxx 50 a perdu 0,65% à 3 059,24 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé proches de l'équilibre après l'annonce de plusieurs fusions acquisitions. General Electric a annoncé la fusion de ses activités Pétrole et Gaz avec Baker Hughes pour créer un géant mondial de l'énergie (32 milliards de dollars de chiffre d'affaires). De son côté, l'opérateur de télécommunications CenturyLink a racheté son concurrent Level 3 Communications pour environ 24 milliards de dollars. Le Dow Jones a cédé 0,10% à 18 142,42 points. Le Nasdaq a abandonné 0,02% à 5 189,14 points. En octobre, le Dow a perdu 0,9%, le Nasdaq : -2,3%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant