Morning meeting AOF France / Europe - Petite hausse en vue après la Fed

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en légère hausse ce jeudi dans le sillage de Wall Street. Les investisseurs n'ont pas été surpris par la publication du compte rendu du dernier comité politique monétaire de la Fed. L'institution reste prudente concernant son calendrier de resserrement monétaire. Par ailleurs, la faiblesse du dollar et la poursuite du rebond du pétrole constituent des facteurs de soutien des indices. Au chapitre des valeurs, les nouvelles sont rares. Vinci a obtenu, en groupement avec Spie Batignolles, un contrat de près de 500 millions d'euros à La Défense.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche ayant sauvegardé le support à 4254.77 points dans des volumes moyens, à 3.1 milliards d'euros. Les cours ont bénéficié d'une appréciation des marchés américains en fin de journée, suite à la publication des minutes de la FED. Celles-ci confirment l'attentisme de la Réserve Fédérale dans les mois à venir. L'appréciation du pétrole a aussi été un facteur de soutien clair. Une reprise haussière est probable en direction de 4350.35 points mais seul le débordement de cet obstacle repousserait la tendance baissière.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

DBV TECHNOLOGIES

DBV Technologies a vu ses produits opérationnels augmenter de 29,5% à 6,2 millions d'euros en 2015.Les produits ont été principalement générés par le Crédit Impôt Recherche, et de manière plus marginale, par les ventes de Diallertest ainsi que par des subventions. La perte nette de l'exercice s'élève à 44,7 millions contre une perte de 24 millions d'euros au titre de 2014. Les dépenses de Recherche et Développement ont en effet augmenté de 61,9 % à 34,2 millions tandis que les frais généraux ont bondi de 108% à 16,9 millions.

LE NOBLE AGE

Sur l'exercice 2015, Le Noble Age, groupe de maisons de retraites et établissements de santé, a fait état d'un résultat net part du groupe retraité de 11,1 millions d'euros en progression de 9,6%. Le résultat opérationnel courant s'établit à 35 millions d'euros en progression de 27,4%, après amortissements et provisions, soit une hausse en valeur de 7,5 millions, pour une marge opérationnelle courante de 8,2%.

VINCI

Vinci, en groupement avec Spie, a remporté la réalisation de la nouvelle gare de La Défense et de ses tunnels adjacents. Les travaux confiés au groupement, d'un montant de 496 millions d'euros, s'inscrivent dans le cadre du prolongement de la ligne E du RER vers l'Ouest de Paris (Eole). Les premiers travaux débuteront durant l'été 2016 et seront réalisés en 61 mois. L'opération mobilisera 700 compagnons au plus fort de l'activité. Elle représente quatre millions d'heures travaillées dont plus de 300 000 seront effectuées dans le cadre d'emplois d'insertion.

CREDIT AGRICOLE

Le Groupe Crédit Agricole, à la suite de la décision de non-lieu à offre publique de retrait sur les actions de Crédit Agricole S.A. rendue par l'AMF mercredi concernant le projet de simplification du groupe annoncé le 17 février, confirme que la transaction relative à ce projet devrait être réalisée dans le courant du troisième trimestre. Une fois la consultation des partenaires sociaux achevée, cette opération ouvrira la voie, comme annoncé, à la mise en oeuvre du Plan moyen terme ambitieux orienté vers la croissance organique et l'amélioration de la profitabilité présenté le 9 mars dernier.

Les chiffres macroéconomiques

La Balance commerciale en février de la France est attendue à 8h45.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendues à 14h30.

Vers 8h30, l'euro cote 1,1418 dollar, en hausse de 0,18%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont rebondi légèrement, soutenus par des statistiques chinoises rassurantes et la hausse des cours du pétrole. Les investisseurs ont pris connaissance d’une accélération de la croissance dans le secteur des services en mars dans l’Empire du milieu. Les cours du pétrole ont, eux, été soutenus par la baisse inattendue des stocks américains. A Paris, les investisseurs ont apprécié les réductions de postes chez Nokia et sanctionné le départ du PDG d’Air France-KLM. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,81% à 4 284,64 points et l’EuroStoxx a gagné 0,66% à 2 909,36 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé en hausse mercredi, soutenus par le rebond des cours du pétrole et la bonne orientation du secteur santé. Le compte rendu du comité de politique monétaire de la Fed en fin de séance n'a pas surpris les investisseurs. Au chapitre des valeurs, Pfizer a abandonné l'idée de racheter Allergan après que le Trésor Américain a durci les conditions d'inversions fiscales. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 0,64% à 17 716,05 points tandis que le Nasdaq a gagné 1,59% à 4 920,72 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant