Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture attendue stable, les résultats d'entreprises encore nombreux

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir proches de l'équilibre alors que la réunion d'hier de la BCE apparait de plus en plus comme un non-événement. Si Mario Draghi a indiqué que le QE ne s'achèverait pas de manière brutale, ouvrant la voie à un prolongement au-delà de mars 2017, il n'a pas donné plus de précisions. Les investisseurs en sont désormais quittes pour attendre la prochaine réunion, en décembre. En revanche, les résultats d'entreprises vont sans doute donner matière à des mouvements sur les titres : Essilor, Technicolor, Valeo et Fnac Darty ont publié, ainsi que Daimler en Europe.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec des mèches haute et basse significatives. La volatilité a été de mise avec les déclarations de la BCE. Mais l'indice a eu la force de conserver, en clôture, le signal haussier donné par le franchissement de la résistance à 4528.89 points. Les volumes ont aussi été au rendez-vous à 3.14 milliards d'euros. Cette tendance doit maintenant se poursuivre en direction de 4607.69 points, sommet d'avril.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ESSILOR

Essilor a vu son chiffre d'affaires progresser de 6,4% au troisième trimestre à 1,72 milliard d'euros. En base homogène (croissance organique), il a augmenté de 3,2%. Le spécialiste de l'optique a enregistré un effet périmètre positif de 4% et un effet de change négatif de 0,9%. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de son exercice, Essilor a vu ses ventes croitre de 5,5%, dont +3,8% en base homogène, à 5,3 milliards d'euros.

VALEO

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires consolidé de Valeo est ressorti à 3,994 milliards d'euros, en hausse de 16 % publié (+ 12 % à périmètre et taux de change constants) soit une croissance de 7 points supérieure à celle de la production automobile mondiale (+5%). Sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires consolidé atteint 12,124 milliards d'euros, en hausse de 13 % publié (+ 11 % à périmètre et taux de change constants).

FNAC DARTY

Fnac Darty a enregistré un bond de 63,1% de ses ventes consolidées à 1,4 milliard d'euros au troisième trimestre. A magasins comparables, périmètre et changes constants, les ventes du distributeur ont baissé de 2,9%. En données proforma, c'est-à-dire en supposant l’entrée de Darty dans le périmètre de consolidation à partir du 1er janvier 2015, le chiffre d'affaires trimestriel de Fnac Darty se serait élevé à 1,72 milliard d'euros, en repli de 0,9%. En données comparables, le recul aurait été limité à 0,7%.

GECINA

Gecina a vu son bénéfice net récurrent part du groupe progresser de 2,9% au troisième trimestre à 273 millions d'euros, bénéficiant non seulement des loyers générés par les acquisitions réalisées durant l’été 2015 (notamment les immeubles T1&B à La Défense et le siège actuel de PSA dans le QCA parisien), mais aussi de la poursuite de l’optimisation des charges financières.

Les chiffres macroéconomiques

La seule statistique du jour sera publiée à 16h. Il s'agira de l'estimation flash de l'indice de confiance du consommateur de la zone euro pour octobre.

A 08h25, l'euro cote 1,0909 dollar en repli de 0,17%.

Hier à Paris

Les marchés actions ont terminé en légère hausse après les propos rassurants du président de la BCE. Pour les économistes, le discours de Mario Draghi tend à confirmer le scénario de l'annonce en décembre d'une prolongation de trois à six mois des rachats d'actifs. Côté valeurs, Pernod Ricard a été soutenue par l'accélération de sa croissance organique au troisième trimestre tandis que Publicis a été pénalisée par le ralentissement de celle-ci. A la clôture, le CAC 40 a gagné 0,44% à 4 540,12 points et l'EuroStoxx s'est adjugé 0,69% à 3 077,03 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé en repli une séance marquée par une nette baisse des cours du pétrole et de nombreux résultats d’entreprises. Côté or noir, les investisseurs ont pris leurs bénéfices tandis que le prix du baril de brent échoue depuis plusieurs jours à repasser au-dessus des 53 dollars. Côté entreprises, l’opérateur Verizon et le spécialiste des enchères en ligne Ebay ont déçu avec leurs performances et leurs perspectives. En revanche, le spécialiste des cartes de crédit American Express a bondi. Le Dow Jones a cédé 0,22% à 18 162,35 pts et le S&P500 0,14% à 2 141,34 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant