Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture attendue en hausse d'une séance qui s'annonce calme

le
0

(AOF) - Les marchés européens pourraient rebondir en ce jeudi de l'Ascension après avoir enchainé plusieurs séances de baisse qui les ont ramené à leur plus bas niveau depuis trois semaines. Alors que de nombreux opérateurs auront sans doute fait le choix de rester à l'écart des indices en cette fin de semaine fériée, la séance devrait être particulièrement calme sur les places européennes. Aucune statistique n'est attendue de ce côté de l'Atlantique mais Coface et Korian pourraient être à surveiller après la publication de leurs résultats trimestriels.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SANOFI

Sanofi pourrait mettre plus de temps que prévu à entrer sur le marché indien avec son vaccin contre la dengue Dengvaxia, selon la presse indienne. Alors que le laboratoire français avait déposé une demande de dérogation à des études cliniques complémentaires, estimant que des résultats obtenus dans d'autres pays pouvaient suffire, le ministère de la Santé indien en aurait décidé autrement. Pour obtenir l'autorisation de mise sur le marché du Dengvaxia, Sanofi va donc devoir mener ces études supplémentaires afin d'avoir des résultats propres au marché indien.

BUREAU VERITAS

Bureau Veritas renforce sa position dans les services à valeur ajoutée destinés à l’industrie maritime avec l'acquisition de TMC Marine, une société de conseil et d’ingénierie internationale. Depuis 1979, TMC fournit à l'industrie maritime des services de conseil et d’assistance, à titre préventif et après sinistre. La société est spécialisée dans les enquêtes sur les accidents en mer, le conseil pour les opérations de sauvetage et de renflouement d’épaves et apporte des services de témoins experts maritimes.

COFACE

Coface a fait état d'une baisse de 35,8% (-34,6% hors effets de change) de son bénéfice net part du groupe au premier trimestre à 26,9 millions d'euros et de 34,1% (-32,7% hors changes) de son résultat opérationnel à 38,2 millions. Tous deux sont entendus hors éléments retraités que sont la rémunération des garanties publiques au titre de 2015, l'indemnisation de départ du directeur général, et d'autres éléments. Ces derniers incluent des frais liés à la mise en place de la ligne de capital contingent et des honoraires d’audit et de consultants.

KORIAN

Korian a réalisé au 31 mars 2016 un chiffre d’affaires de 730,4 millions d'euros, en progression de 16,3%. Le spécialiste d'Ephad a bénéficié de l’intégration au 1er janvier de Casa Reha. La croissance organique ressort au cours du premier trimestre à 4,1%. Le chiffre d'affaires France, représentant 53% des ventes de Korian, a progressé de 2,5%, à 387,3 millions. Le chiffre d’affaires des filiales internationales continue de progresser de 37% à 343,1 millions et représente désormais 47% du chiffre d’affaires du groupe.

Les chiffres macroéconomiques

Les marchés japonais sont fermés aujourd'hui.

La seule statistique du jour sera publiée à 14h30 aux Etats-Unis : il s'agira des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Vers 08h30, l'euro cote 1,1488 dollar en très légère hausse de 0,02%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont accusé leur deuxième séance de baisse consécutive, pénalisés par une salve d'indicateurs témoignant de la fragilité de la reprise mondiale. A la Bourse de Paris, les résultats des entreprises ont occupé le devant de la scène. Legrand (+2,4%) et Société Générale (+1,7%) ont signé les deux meilleures performances du CAC 40 grâce à un début d'année plus solide que prévu. Veolia Environnement a en revanche fermé la marche (-4,02%) après avoir raté le consensus. Le CAC 40 a cédé 1,09% à 4 324,23 points. L'EuroStoxx 50 a reculé de 1,34% à 2 934,29 points. 

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont clôturé en baisse, en retrait après la publication de nouvelles statistiques mitigées. Ainsi, les créations d'emplois dans le secteur privé en avril (enquête ADP) ont été bien moins nombreuses que prévu : 156 000 quand les économistes en attendaient 196 000. Cette déception a toutefois été partiellement compensée par la progression inattendue de l'indice ISM Services d'avril. Dans ce contexte incertain, la rechute des cours du pétrole a renforcé la prudence des opérateurs. Le Dow Jones a perdu 0,56% à 17 651,26 points et le S&P 500 a cédé 0,59% à 2 051,12 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant