Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture attendue dans le rouge, statistiques et entreprises feront la tendance

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en nette baisse à l'ouverture, alors que Wall Street n'a pas résisté hier à un flot de mauvaises nouvelles, enregistrant sa plus forte baisse depuis trois semaines. La séance sera également marquée par de nombreuses statistiques, notamment la croissance en zone euro au premier trimestre et l'inflation d'avril. Ces indicateurs pourraient avoir une influence sur l'euro, qui s'est déjà apprécié de 1,4% en cinq jours. De plus, de nombreuses entreprises ont encore publié leurs ventes ou résultats trimestriels, à l'image de Sanofi, Vinci, Spie ou Amundi.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche au-dessus de 4515 points. La journée avait commencé par une rupture de 4515 points en gap. Mais les acheteurs sont revenus en force et ont permis une clôture au plus haut. DayByDay conserve son biais haussier au-dessus de 4515 points et anticipe la création de nouveaux plus hauts dans les jours à venir. Attention tout de même au Nasdaq, qui accélère fortement à la baisse.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SANOFI

Sanofi a vu son bénéfice net des activités reculer légèrement de 0,2% (+3,5% à taux de changes constants) à 1,72 milliard d'euros au premier trimestre, soit un bénéfice net par action (BNPA) de 1,34 euro (+1,5% en données publiées). Le chiffre d'affaires trimestriel de Sanofi est ressorti de son côté à 8,5 milliards d'euros en décroissance de 1,9% (+0,7% à changes constants).

KLEPIERRE

Le chiffre d'affaires du premier trimestre de Klépierre a atteint 322,8 millions d'euros, en hausse de 0,8%, suite à une rotation significative des actifs l'an dernier. Les loyers bruts en part totale ont atteint 296 millions d'euros et sont restés globalement stables par rapport à l'année dernière. Les loyers bruts des centres commerciaux ont atteint 288,1 millions d'euros soit une légère progression par rapport aux 287,4 millions d'euros enregistrés sur le premier trimestre 2015.

VINCI

Vinci a réalisé au premier trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 8,025 milliards d'euros, en baisse de 1,8% à structure réelle et de 3,3% à structure comparable après correction des variations de change (-0,8%) et des changements de périmètre (+2,4%). Le chiffre d'affaires de la branche concessions s'établit à 1,306 milliard, en hausse de 8,7% à structure réelle et comparable. Le chiffre d'affaires de Vinci Autoroutes, augmente de 8,2 %, à 1,083 milliard, grâce une progression globale du trafic de 7,2%.

TECHNICOLOR

Technicolor a réalisé au premier trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 1,262 milliard d'euros, en hausse de 56,7%. A taux constants, la croissance ressort à 58,2%. Hors activités abandonnées, le chiffre d'affaires atteint 1,26 milliard, en hausse de 63,1% (+64,7% à taux constants). Le spécialiste de l'image a finalisé les acquisitions de Cisco Connected Devices et de The Mill au second semestre 2015, impactant positivement la comparabilité du premier trimestre 2016 par rapport au premier trimestre 2015. Fort de ces chiffres, le groupe a confirmé ses objectifs 2016.

Les chiffres macroéconomiques

Le PIB français a augmenté de 0,5% au premier trimestre après +0,3 % au quatrième trimestre 2015, selon une première estimation de l'Insee. Tirée par la consommation des ménages (+1,2% après -0,1 %), la croissance est donc supérieure au consensus Reuters qui la donnait à +0,4%.

En Allemagne, les ventes au détail ont reculé de 1,1% en mars par rapport à février, a annoncé l'institut de statistiques Destatis. En rythme annuel, elles ont augmenté de 0,7%. Le consensus Reuters les donnaient à +0,3% sur un mois et +2,2% sur un an.

A 08h45, en France, l'Insee publiera l'indice provisoire des prix à la consommation d'avril et les dépenses de consommation des ménages en biens de mars.

A 11h00, en zone euro, Eurostat fera connaitre son estimation flash de l'inflation en avril, sa première estimation de la croissance au premier trimestre, ainsi que le taux de chômage de mars.

Aux Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages en mars seront connus à 14h30, suivis à 15h45 par l'indice des directeurs d'achat (PMI) de Chicago pour avril, et à 16h00 par l'indice définitif de la confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour avril.

A 08h30, l'euro cote 1,1386 dollar en hausse de 0,26%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont terminé proches de l'équilibre, se redressant en fin de séance après avoir été pénalisés par le statu quo de la Banque du Japon. Les investisseurs attendaient de nouvelles mesures de la part de l'institution pour relancer la croissance du pays. A la Bourse de Paris, Airbus (-4,60%) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. L'avionneur a prévu une année difficile à cause des difficultés de production de son avion militaire A400M. Le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,04% à 4 557,36 points. L'Euro Stoxx 50 a cédé 0,16% à 3 125,43 points.

Hier à Wall Street

Le flot de mauvaises nouvelles a eu raison de la résistance des places américaines. Déstabilisés d’abord par la déception face à l’inaction de la Banque du Japon, les investisseurs ont aussi mal réagi à la première estimation décevante de la croissance du premier trimestre. Estimant sans doute qu’elle pouvait encore être révisée à la hausse, ils ont tenté un rebond tué dans l’œuf par le nouveau recul d’Apple. L’activiste Icahn a annoncé avoir cédé toutes ses actions du groupe, inquiet de ses performances. Le Dow Jones a perdu 1,17% à 17 830,76 pts et le Nasdaq (techno) 1,19% à 4 805,29 pts.


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant