Morning meeting AOF France / Europe - Nouvelle baisse attendue, le secteur de l'énergie à surveiller

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir dans le rouge, ne se remettant toujours pas du coup de grisou de lundi. En Asie, la Bourse de Tokyo a perdu 5,4%, toujours sur fonds d’inquiétudes à propos de la croissance mondiale. Celles-ci poussent les investisseurs vers les valeurs refuge, comme l’or et le yen. On surveillera cependant le secteur de l’énergie qui a permis à Wall Street de limiter la casse lundi. Ce matin, les cours du pétrole reculent cependant encore de 1%. A Paris, les investisseurs réagiront aux résultats annuels de Sanofi et à la cession du pôle santé de Gecina.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une clôture au plus bas, sous le support à 4084.68 points. Les éléments de fin de baisse commence à être réuni, à savoir du volume (4,90 milliards échangés) et un marubozu. Mais il manque encore le plus important : une figure, même intraday. Une ou deux séances de baisse pourraient encore être nécessaires avant que l'indice CAC 40 se stabilise.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CASINO

Casino (+2,7% à 43,795 euros) est la seule valeur du SBF 120 à être restée dans le vert pendant toute la séance d'hier, après avoir trouvé un acquéreur pour sa participation de 58% dans sa filiale Big C Thaïlande. Les "marques d'intérêt" annoncées le 14 janvier ont donc débouché sur un deal ferme : le distributeur va céder cet actif au groupe TCC, conglomérat thaïlandais déjà présent dans la distribution et le commerce dans le pays, pour 3,1 milliards d'euros.

ESI GROUP

ESI Group a annoncé l'acquisition de Mineset Inc., spécialiste de l’analyse visuelle big data et de l’apprentissage automatique (« Machine-Learning »). ESI acquiert directement l'intégralité du capital de Mineset Inc. et intègre l'ensemble de l'équipe de développement composée de dix experts. Cette transaction offrira un important retour sur investissement à moyen terme.

GECINA

Gecina a annoncé avoir signé avec Primonial Reim un accord portant sur la vente des titres des sociétés constituant l'intégralité de son portefeuille d'immobilier de santé pour 1,35 milliard d'euros, acte en mains. Ce montant traduit un taux de rendement net de 5,9% et une prime sur les expertises au 30 juin 2015 de l'ordre de 16%. Cette valeur servira de référence pour l'établissement des comptes 2015 de la foncière spécialisée dans les bureaux. Cette transaction sera finalisée mi-2016, sous réserve de la levée des conditions suspensives usuelles.

TF1-M6-VIVENDI

A l'issue d'une réunion avec la ministre de la Culture Fleur Pellerin, les présidents de TF1, M6 et Canal+ (groupe Vivendi), représentant l'Association des chaînes privées (ACP), ont redit leur souhait de voir augmenter la part de production dite " dépendante " dans les obligations de production des diffuseurs. Ils ont également réaffirmé leur volonté de négocier des accords interprofessionnels pour autant que ceux-ci traduisent véritablement une évolution de la réglementation actuelle.

Les chiffres macroéconomiques

Les stocks et ventes des grossistes en décembre aux Etats-Unis seront connus à 16 heures.

Ce matin, l'euro est pratiquement stable contre le dollar.

Les marchés sont fermés en Chine.

Hier à Paris

Les marchés actions n’en finissent plus de reculer sur fond de lancinantes inquiétudes à propos de la santé de l’économie mondiale. Cette chute intervient cependant en dépit de l’absence de nouvelles de premier plan. En Europe, la Bourse d’Athènes est tombée à ses plus bas de 25 ans, la réforme des retraites bloquant un accord entre le gouvernement et les créanciers. Certaines banques grecques ont perdu près de 30%, entrainant le secteur européen dans leur sillage. Le CAC 40 a fini en retrait de 3,2% à 4 066,31 points et l’EuroStoxx a, lui, perdu 3,27% à 2 785,17 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a chuté de nouveau malgré l’absence de nouveaux catalyseurs. Les investisseurs étaient particulièrement nerveux à 2 jours de l’intervention de la présidente de la Fed devant la Chambre des représentants. Les opérateurs espèrent obtenir des indices concernant les prochains relèvements de taux. Les valeurs technologiques ont continué de faire l'objet d’importants dégagements, ainsi que les financières. Le secteur de l’énergie a, lui, permis de limiter la baisse de Wall Street. Le Dow Jones a perdu 1,10% à 16 027,05 points et le Nasdaq Composite a cédé 1,82% à 4 283,75 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant