Morning meeting AOF France / Europe - Nouveau repli attendu avant la confiance américaine

le
0

(AOF) - Les marchés européens s’apprêtent à prolonger leur tendance baissière dans un contexte de regain d’inquiétudes à propos de la santé de l’économie mondiale. Les actions devraient rester sous l’influence des matières premières, qui sont reparties à la baisse. Le cours du baril de Brent se replie ainsi ce matin de 0,62% à 51,63 dollars. La confiance des consommateurs américains sera aussi à surveiller. A Paris, les investisseurs réagiront à la cession par Airbus du solde de sa participation dans Dassault Aviation, dont ce dernier rachètera en partie.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une clôture proche des plus bas. La consolidation ne semble pas finie : les cours pourraient rejoindre le soutien à 4361,88 points, renforcé par la moyenne mobile 100 jours. DayByDay conserve son biais neutre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIRBUS-DASSAULT AVIATION

Airbus Group a annoncé son intention de céder environ 0,83 million d'actions qu'il détient dans Dassault Aviation, soit environ 9,05 % du capital, dans le cadre d'un placement privé par voie de construction accélérée d'un livre d'ordres. Dans le cadre de son programme de rachat d'actions, Dassault Aviation a réagi et souhaite acquérir 502 282 de ses propres actions auprès d'Airbus Group, représentant environ 5,5 % du capital du groupe d'aéronautique.

EUROPCAR

Le groupe Europcar, spécialiste de la location de véhicules en Europe a annoncé à travers Ubeeqo, une start-up innovante dans le domaine de la mobilité dans laquelle Europcar a pris une participation majoritaire, l'acquisition de Bluemove, une start-up technologique dans le domaine de la mobilité et spécialiste de l'auto-partage en Espagne. Cette acquisition représente une nouvelle étape dans l'ambitieux programme d'acquisition du groupe et fait partie intégrante de sa stratégie visant à devenir la référence de la mobilité urbaine.

PIZZORNO ENVIRONNEMENT

Le groupe Pizzorno Environnement a réalisé au premier trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 51,1 millions d'euros, en retrait de 2,9%. Ce début d'année ne reflète pas la bonne tenue de l'activité qui a été pénalisée par un effet de base défavorable, a commenté le spécialiste des services à l'environnement. Sur la même période en 2015 en effet, le groupe avait bénéficié d'un transfert d'activité supplémentaire issu de l'UVE de Toulon momentanément affecté par des travaux de rénovation.

CYBERGUN

Cybergun, acteur mondial du tir de loisirs, lance la vente en ligne de ses produits au travers de deux sites Internet internationaux désormais détenus par le groupe. La stratégie européenne de vente directe sur Internet, qui s'articulera autour du site AD1 aujourd'hui disponible en France et déployé progressivement sur les pays ciblés, vise à contrôler la chaine de valeur, notamment dans un souci de meilleure maîtrise des prix de vente.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent la production industrielle d'avril en France à 8h45 et la première estimation de l'indice de confiance du consommateur du Michigan pour juin à 16 heures.

Ce matin, l'euro perd 0,14% à 1,1301 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en repli, la baisse des matières première servant d’excuse à des prises de bénéfices. La livre de cuivre perdait ainsi 2,01% à 2,02 dollars tandis que les cours du pétrole, qui étaient hier au plus haut de l’année, se repliaient d’un peu plus de 1%. Cette baisse des matières premières intervient au lendemain d’un regain d’inquiétude à propos de la conjoncture. A Paris, Vivendi a sous-performé de après l’annonce du blocage de l'accord Canal+/beIN. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 0,97% à 4 405,61 points et l’EuroStoxx a cédé 1,02% à 2 989,03 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont clôturé en légère baisse sous le coup de prises de bénéfices alors que le Dow Jones restait sur trois séances consécutives de hausse et que le S&P 500 évolue toujours au plus haut depuis fin juillet dernier. L'actualité macro était assez limitée, de même que les nouvelles en provenance des entreprises. En revanche, le cours du pétrole, également sous le coup de prises de bénéfices, est reparti en marche arrière et ont donc pesé sur la tendance. Le Dow Jones a clôturé en retrait de 0,11% à 17 985,19 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,32% à 4 958,62 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant