Morning meeting AOF France / Europe - Nette baisse attendue après l'échec du sommet de Doha

le
0

(AOF) - L'espoir d'un accord sur un gel de la production pétrolière lors du sommet de Doha avait fortement contribué au rebond des cours du pétrole, et donc des indices actions, ces dernières semaines. La déception après l'échec des discussions devrait donc peser tout aussi fortement sur la tendance. Ce matin, le cours du pétrole perd plus de 4% à 38,45 dollars pour le WTI et les marchés européens sont attendus en net recul après les indices asiatiques. La sanction a été la même en Asie : Tokyo a perdu plus de 3%. A Paris, Bureau Veritas pourrait profiter de l'annonce d'une acquisition en Australie.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BUREAU VERITAS

Bureau Veritas a annoncé une prise de participation majoritaire dans le capital de la société australienne Dairy Technical Services (DTS), le plus grand laboratoire australien d’analyses de la filière agroalimentaire, aux côtés d’AsureQuality société publique néo-zélandaise. Cette opération permettra à Bureau Veritas d’accéder aux marchés des principaux acteurs de la filière en Asie-Pacifique, en offrant une large palette de services qui permettent de réduire les risques, garantir la qualité et améliorer la productivité tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

IMMOBILIERE DASSAULT

Immobilière Dassault a fait état, pour le premier trimestre de son exercice 2016, d'une croissance de 3,8% à 3,9 millions d'euros de ses revenus locatifs. Cette croissance s’explique par les locations intervenues sur l’immeuble situé au 230 Boulevard Saint Germain Paris 7ème, qui ont plus que compensé la perte des loyers suite à la cession de l’immeuble situé à Charenton-le-Pont (94) en septembre 2015. A immeubles constants, les revenus locatifs ont progressé de 11,3% sur 1 an. Au 31 mars 2016, le taux d’occupation physique global du patrimoine d'Immobilière Dassault s’élève à 98%.

OSE PHARMA

OSE Pharma, société d'immuno-oncologie, et la biotech Effimune ont signé un traité de fusion en vue de la création d'OSE Immunotherapeutics, un acteur en immunothérapie d'activation et de régulation. Le traité de fusion, signé dans le prolongement de l'annonce du projet de fusion du 24 février, confirme les termes prévus. La fusion sera soumise à l'approbation de chacune des Assemblées Générales des actionnaires qui seront convoquées pour le 30 mai 2016 pour Effimune et le 31 mai 2016 pour OSE Pharma.

CARREFOUR

Carrefour (+3,82% à 26,11 euros) a fini vendredi à la première place du CAC 40 à la faveur de ventes trimestrielles solides. Sur les trois premiers mois de son exercice 2016, le distributeur a enregistré une croissance de ses ventes à magasins comparables hors essence et effets calendaires de 3,1% à 20,05 milliards. Ce résultat est largement en ligne avec les attentes des analystes puisque le consensus Reuters donnait un chiffre d'affaires de 20,04 milliards et JPMorgan anticipait 20 milliards.

Les chiffres macroéconomiques

A 16h00, le seul indicateur de la journée sera publié aux Etats-Unis : l'indice immobilier NAHB de la confiance des constructeurs immobiliers d'avril.

Vendredi à Paris

Les prises de bénéfices n’ont que peu entamé les gains réalisés au cours des 4 séances précédentes par les marchés européens. Elles sont intervenues alors que le pétrole reculait nettement à deux jours de la réunion de Doha où sera discuté un gel de la production. Sans accord, l’or noir pourrait rechuter et peser sur les actions. Comme les autres Bourses, le CAC 40 a mis un terme à 4 semaines consécutives de repli, s’adjugeant 4,46% sur cinq jours à 4 495,17 points après son repli de 0,36% aujourd’hui. L’EuroStoxx 50 a gagné 0,21% à 3 054,30 points.

Vendredi à Wall Street

Dernier rendez-vous avant la réunion de Doha (qui a eu lieu ce dimanche) portant sur un gel de la production pétrolière, la séance de vendredi a été placée sous le signe de l'attentisme. Le baril a perdu 3% et des statistiques mitigées (bond de l'Empire State, déception sur le Michigan et la production industrielle) ont incité les investisseurs à limiter les risques. Le Dow Jones et le S&P500 ont cédé 0,16% à 17 897,46 pts et 0,1% à 2 080,73 pts. Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 1,94%. A l'issue de ces cinq jours, le S&P500 a un bilan positif depuis le début de l'année : +1,80%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant