Morning meeting AOF France / Europe - Les indices encore attendus dans le rouge pour débuter la séance

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus une nouvelle fois en baisse alors que rien ne semble pouvoir renverser la tendance négative dans laquelle ils évoluent depuis plusieurs séances maintenant. Ainsi, la proximité du référendum britannique sur le Brexit (le 23 juin) génère une forte volatilité et de l"inquiétude chez les investisseurs. Cet élément est renforcé par la consolidation des cours du pétrole et un regain d'inquiétude concernant la croissance mondiale, le tout pesant sur le compartiment des matières premières. Du côté des valeurs, Danone a relevé son objectif de marge 2016.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une nouvelle bougie noire, avec un petit corps, et une ombre courte. Les volumes ont été moyens, avec 3.2 milliards d'euros échangés. Un gap important a été ouvert, qui pour le moment est un gap hebdomadaire. Il a une très forte chance d'être comblé. L'indice est posé sur le dernier support de cette zone horizontale de consolidation, et elle devrait donc déclencher un rebond pendant au moins quelques jours.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

DANONE

Danone a fait savoir qu'il relevait son objectif annuel de progression de sa marge opérationnelle courante de “progression solide” à une fourchette comprise entre +50 et +60 points de base pour 2016. Dans le même temps, le groupe agroalimentaire vise toujours une croissance du chiffre d’affaires 2016 dans une fourchette comprise entre +3% et +5%.

VINCI

Ardian, la société d’investissement privé indépendante, et Crédit Agricole Assurances ont signé un accord avec Vinci en vue de l’acquisition de sa participation de 24,6% au capital du gestionnaire de places de stationnement Indigo, ex-Vinci Park. Suite à cette transaction, la société sera détenue à 49,2% par Ardian Infrastructure et à 49,2% par Crédit Agricole Assurances. Le capital restant sera détenu par les employés et le management du groupe.

GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies a annoncé la finalisation d'une série de tests portant sur l'oxydation d'isobutène bio-sourcé. Cette réaction permet la production d'acide méthacrylique, un des principaux composés des peintures acryliques. Aujourd'hui exclusivement dépendant de ressources fossiles, l'acide méthacrylique représente un marché de plus de 500 millions d'euros, voire plus de 5 milliards si on intègre l'ensemble des dérivés méthacrylates (verre organique et produits de spécialité).

GROUPE ADP

En mai 2016, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 1,4 % par rapport au mois de mai 2015 avec 8,6 millions de passagers accueillis, dont 5,8 millions à Paris-Charles de Gaulle (- 1,1 %) et 2,8 millions à Paris-Orly (+ 6,9 %). Le groupe aéroportuaire a précisé que le trafic de mai 2015 avait bénéficié d'un effet calendrier favorable avec 4 week-ends de 3 jours, contre seulement 2 cette année.

Les chiffres macroéconomiques

A 11h, la seule statistique européenne du jour sera publiée : la production industrielle d'avril.

Aux Etats-Unis, les prix import-export et les ventes au détail de mai seront dévoilées à 14h30 suivis, à 16h00, des stocks des entreprises pour avril.

A 08h30, l'euro cote 1,1278 dollar en baisse de 0,11%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont mal débuté la semaine. Dans un climat alourdi par la tuerie d'Orlando, en Floride, les investisseurs ne veulent prendre aucun risque. A 10 jours du référendum britannique, ils s'inquiètent des conséquences d'une éventuelle sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Par ailleurs, les opérateurs attendent avec intérêt les réunions de plusieurs banques centrales, Fed en tête. Le CAC 40 a cédé 1,85% à 4 227,02 points, pénalisé par les valeurs cycliques, financières et liées aux matières premières. L'Euro Stoxx 50 a cédé 1,65% à 2 863,06 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont poursuivi leur consolidation ce lundi dans un contexte pesant, alourdi des deux côtés de l'Atlantique par la proximité du référendum britannique sur le Brexit. De plus, à la prudence "classique" à deux jours de la décision de la Réserve fédérale sur ses taux s'est ajoutée la baisse du pétrole. L'actualité des valeurs a été dominée par la tech avec le rachat de LinkedIn par Microsoft pour plus de 26 milliards de dollars et les annonces d'Apple lors de sa Conférence des développeurs. Le Dow Jones a perdu 0,74% à 17 732,48 points et le S&P500 0,81% à 2 079,06 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant