Morning meeting AOF France / Europe - Les entreprises en soutien, en attendant la Fed

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens devraient afficher leur optimisme aujourd'hui alors que la perspective de soutien monétaire du Japon se renforce et que la Fed dévoilera sa décision de politique monétaire à 20h00. Au chapitre des valeurs, les investisseurs devraient apprécier les publications financières à Paris et en Europe, tous secteurs confondus : Capgemini a relevé sa prévision de marge opérationnelle pour 2016, Valeo et Airbus ont confirmé leurs objectifs 2016. L'avionneur ayant réalisé un second trimestre supérieur aux attentes.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie blanche, composée d'un petit corps et d'une mèche basse significative. Cette bougie et le manque de volume (2.30 milliards) traduisent le manque de directionnel de l'indice français : il ne parvient pas à faire une clôture au-dessus de 4400 points, zone du gap du Brexit. Néanmoins, DayByDay conserve un biais haussier : une issue haussière est anticipée en direction de la résistance à 4493.06 points en raison de la bonne tenue des marchés américains.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CAPGEMINI

Fort d'une " très bonne performance " au premier semestre 2016, Capgemini a relevé son objectif de marge pour l'année. Le groupe de conseil et de services informatiques cible désormais une marge opérationnelle se situant entre 11,3% et 11,5% (entre 11,1% et 11,3% auparavant). Par ailleurs, le groupe a réaffirmé son objectif d'enregistrer en 2016 une croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants comprise entre 7,5% et 9,5% et de générer un free cash-flow organique supérieur à 850 millions d'euros.

LVMH

LVMH a réalisé au premier semestre un résultat net part du groupe de 1,711 milliard d'euros, en hausse de 8 %, et un résultat opérationnel courant de 2,959 milliards d'euros, stable sur un an. Les ventes du numéro un mondial du luxe ont atteint 17,2 milliards d'euros, en progression de 3 %. La croissance organique des ventes est ressortie à 4 %. Le marché américain est dynamique et l'Europe est resté bien orientée, à l'exception de la France, affectée par une baisse du tourisme. L'Asie s'est amélioré progressivement durant le semestre.

VALEO

Au premier semestre, le résultat net part du groupe Valeo croît de 23 %, à 422 millions d’euros, soit 5,2 % du chiffre d’affaires. L'Ebitda est en hausse de 15 % à 1,052 milliard d'euros, soit 12,9 % du chiffre d'affaires. La marge opérationnelle affiche pour sa part une hausse de 20 %, à 647 millions d'euros. Le chiffre d'affaires consolidé de l'équipementier automobile atteint 8,1 milliards d'euros, en hausse de 11 % à périmètre et taux de change constants (+ 11 % publié).

KLEPIERRE

Klépierre a relevé son objectif de cash-flow net courant pour l'exercice 2016 à l’occasion de la publication de ses résultats semestriels. Le groupe immobilier spécialisé dans les centres commerciaux anticipe désormais un cash-flow net courant par action d'au moins 2,25 euros, soit un niveau supérieur au précédent objectif de 2,23-2,25 euros. Il a déjà atteint 1,16 euro au premier semestre en progressant de 8%.

Les chiffres macroéconomiques

En France, l'enquête de conjoncture auprès des ménages pour juillet et l'indice des prix à la production de juin seront publiés à 8h45.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables de juin seront connues à 14h30 et les promesses de ventes immobilières de juin à 16 heures.

A 20h00, la décision de politique monétaire de la Fed sera dévoilée.

A 8h20, l'euro est en hausse de 0,06% à 1,0993 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont terminé dans le vert, alors que la Fed révèlera son compte-rendu monétaire demain soir. Le secteur automobile est resté en tête du CAC 40, porté par les bons résultats de Faurecia et Plastivaloire. A contrario, Orange et Europcar ont été sanctionné, l'un pénalisé par la baisse de son chiffre d'affaires trimestriel en France, l'autre par l'abaissement de ses perspectives annuelles. A la clôture, le CAC 40 a gagné 0,15% à 4 394,77 points et l'EuroStoxx 50 +0,2% à 2 979,04 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont fini en ordre dispersé, mais à peu de distance de l'équilibre. Les investisseurs ont digéré la salve de résultats qui est tombée avant l’ouverture. Ils ont ainsi sanctionné la réduction des objectifs 2016 de 3M et salué le mouvement inverse chez United Technologies. Leur digestion a toutefois été gênée par la perspective du résultat du comité de politique monétaire de la Fed, demain, dont ils attendent des indices sur le timing de la hausse des taux. Le Dow Jones a clôturé en repli de 0,10% à 18 473,75 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,24% à 5 110,05 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant