Morning meeting AOF France / Europe - Les entreprises en soutien

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens pourraient repartir à la hausse dans le sillage de la huitième clôture positive consécutive du Dow Jones hier. En l'absence d'indicateurs économiques, les investisseurs réagiront aux résultats d'entreprises. Or ceux-ci paraissent globalement favorables ce matin. Le spécialiste néerlandais des semi-conducteurs ASML et le géant allemand des logiciels SAP ont ainsi dévoilé des comptes supérieurs aux attentes. A Paris en revanche, Rémy Cointreau a annoncé une stagnation de son chiffre d'affaires au premier trimestre alors que le marché visait une hausse de 1,5%.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une seconde bougie noire dans des volumes toujours faibles, à 2.20 milliards d'euros. Composée d'un petit corps vrai et d'une longue mèche basse, elle traduit la présence d'acheteurs à la moindre correction. Vu la force actuelle des marchés américains, DayByDay reste neutre dans l'attente de nouveaux signaux.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

LE NOBLE AGE

Sur le deuxième trimestre 2016, le Noble Age a réalisé un chiffre d'affaires total de 114 millions d'euros, en hausse de 18,8%. Sur l'ensemble du semestre, le chiffre d'affaire du gestionnaire d'Ephad a atteint 220,5 millions, en repli de 0,9%. L'activité Exploitation a progressé de 9,43 millions à 98,22 millions d'euros sur le trimestre et de 193,65 millions en hausse de 11,3% (+6,1% en croissance organique) sur le semestre.

ORPEA

Au premier semestre de l'exercice 2016 clos le 30 juin dernier, Orpea a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 23% à 1,3808 milliard d'euros dont 40% de l'activité hors de France, résultant de la dynamique de développement soutenu au cours des 12 derniers mois. La croissance organique de 5,7% sur le semestre est particulièrement solide dans tous les pays, a indiqué le gestionnaire d'Ehpad. 

STENTYS

Stentys, société qui commercialise le premier et le seul stent auto-apposant coronaire, a annoncé avoir débuté le recrutement des patients de l’étude Trunc qui vise à évaluer la sécurité et l’efficacité à long terme du stent Xposition S dans le traitement du tronc commun coronaire non protégé. Christophe Lottin, Directeur général de du groupe, a déclaré : « Nous sommes ravis du démarrage de cette étude car le tronc commun représente près de 10% des interventions coronaires, et nous souhaitons prouver que la technologie Auto-Apposante est la plus adaptée pour cette indication. »

UBISOFT

Le chiffre d'affaires d'Ubisoft au premier trimestre s'est élevé à 139,1 millions d'euros, en hausse de 44,0% (46,6% à taux de change constants). Ce chiffre d'affaires est supérieur à l'objectif d'environ 125 millions d'euros communiqué lors de la publication des résultats annuels 2015-16. Le back-catalogue s'est élevé à 126,8 millions d'euros, en hausse de 36,3% démontrant le caractère de plus en plus récurrent de l'activité, a souligné l'éditeur de jeux vidéo.

Les chiffres macroéconomiques

Les prix à la production ont progressé de 0,4% en juin en Allemagne, comme en mai. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2%. Sur un an, les prix producteurs affichent une baisse de 2,2% contre -2,7% en mai et -2,4% attendu.

Aucun autre indicateur n'est au programme.

Vers 8h30, l'euro est quasi stable à 1,1017 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont poursuivi leur mouvement de consolidation entamé vendredi dernier. Plusieurs facteurs ont pesé sur les Bourses européennes. En premier lieu, la confiance des investisseurs allemands s'est nettement dégradée en juillet en raison des craintes sur l'impact du Brexit sur la première économie de la zone euro. Dans ce cadre, la révision de la prévision de croissance de l'économie mondiale du FMI de 3,2% à 3,1% pour 2016 en raison du Brexit a noirci encore le tableau. Le CAC 40 a cédé 0,63% à 4 330,13 pts tandis que l'Euro Stoxx 50 a reculé de 0,55% à 2 933,09 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés actions ont terminé en ordre dispersé, pénalisés par le regain de craintes concernant la croissance mondiale. Côté valeurs, c'était au tour de Goldman Sachs de publier ses résultats trimestriels qui sont ressortis décevants par rapport à ceux de ses concurrents. Côté statistiques, les investisseurs se sont contentés des mises en chantier de logements et des permis de construire aux Etats-Unis qui se sont révélés meilleurs qu'attendu en juin. A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,14% à 18 559,01 pts mais l'indice Nasdaq a perdu 0,38% à 5 036,37 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant