Morning meeting AOF France / Europe - Légère hausse attendue, séance calme en perspective

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en légère hausse en ouverture d'une séance qui s'annonce particulièrement calme. On peut effectivement s'attendre à des mouvements limités, alors que l'agenda macroéconomique est presque vide et que l'actualité des entreprises est modeste. Tandis que l'annonce d'une accélération de la croissance dans les services américains en septembre pourrait soutenir la perspective d'un resserrement monétaire de la Fed, et que la BCE songerait à réduire son QE plus tôt que prévu, les financières seront sans doute encore surveillées. Enfin, le cours du pétrole consolide.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que la formation d'une bougie blanche située sous la résistance descendante. Commencée en nette baisse, la journée a été passée à récupérer le chemin perdu pour finalement clôturer à proximité de la résistance descendante. Dans des volumes corrects à 3.05 milliards d'euros, les acheteurs sont toujours majoritaires et tentent de donner un signal haussier par le franchissement de cet obstacle. Nous surveillons cet événement : cela enverra les cours sur 4569.62 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

FUTUREN

Futuren a annoncé la mise en service du parc éolien de Chemin Perré, dans l'Aube, qui comprend 9 éoliennes de 2 MW, soit une capacité totale de 18 MW. Les travaux de construction avaient débuté en septembre 2015 et se sont déroulés avec succès, conformément au calendrier établi. Ce parc produit dorénavant de l'électricité verte, qui couvrira les besoins en électricité domestique de plus de 21 000 foyers chaque année. Cette mise en service porte à 732 MW la capacité exploitée par Futuren, dont 361 MW exploités pour compte propre.

ARKEMA

Arkema a annoncé un projet de construction d'une nouvelle unité de premier plan pour la production de résines polyester en poudre, la première en Inde, sur sa plateforme de fabrication de résines de Navi Mumbai, Maharashtra. Ce projet, qui représente un investissement d'environ 15 millions de dollars et qui devrait démarrer en 2018, comprend une nouvelle unité de production et un nouveau laboratoire dédié au développement d'applications et à l'assistance technique. Ces nouvelles installations permettront d'accompagner les clients sur un marché des revêtements poudre en pleine expansion.

EUROPACORP

EuropaCorp a augmenté de 30 millions de dollars, immédiatement disponibles, sa ligne de crédit secondaire avec Vine Alternative Investments. Parallèlement à cette augmentation de sa capacité financière, la société a amendé sa ligne de crédit senior pour apporter davantage de flexibilité dans son utilisation et en réduire le coût de financement global.

BUDGET TELECOM

Budget Telecom a enregistré au premier semestre un bénéfice net de 454 000 euros contre une perte de 1,76 million d’euros un an plus tôt. L’opérateur précise que son bénéfice net a bénéficié de la politique de rationalisation forte des charges. Celle-ci a également profité au résultat d’exploitation qui est ressorti à 238 000 euros contre une perte de 1,78 million d’euros au premier semestre 2015. Il a aussi bénéficié d’une progression de 8% à 4,24 millions d’euros de son chiffre d’affaires.

Les chiffres macroéconomiques

Les marchés sont fermés en Chine.

Les commandes à l'industrie allemande ont progressé de 1% en août par rapport à juillet, a annoncé Destatis. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse plus limitée, de 0,2%. L'institut allemand de statistiques a également relevé son estimation pour juillet : les commandes à l'industrie ont progressé de 0,3% contre 0,2% initialement annoncé.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront publiées à 14h30.

A 18h00, en France, l'Insee publiera son point de conjoncture.

Vers 08h30, l'euro cote 1,1193 dollar, en repli de 0,13%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont terminé en très léger repli, entre prises de bénéfices et hausse des cours du pétrole. Les investisseurs ont été incités à consolider leurs gains alors qu'une dépêche Bloomberg a indiqué que la BCE pourrait réduire son programme de rachats d'actifs avant sa date de fin fixée pour l'instant en mars 2017. De son côté, le cours du brut a été soutenu par la baisse supérieure aux attentes des stocks de brut américains : à la clôture, le baril de WTI gagne plus de 2% à 49,83 dollars. Le CAC 40 a cédé 0,29% à 4 489,95 pts et l’EuroStoxx 50 a reculé de 0,11% à 3 026,28 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont rebondi après deux séances consécutives de repli, soutenus par la hausse des cours du pétrole. La baisse supérieure aux attentes des stocks aux Etats-Unis a permis au prix du baril de gagner 2% en début de séance américaine et ainsi de soutenir le secteur. Les investisseurs ont aussi bien réagi à l’annonce d’une accélération de la croissance dans les services en septembre. Ils attendent désormais la statistique phare de la semaine : les chiffres de l’emploi vendredi. Le Dow Jones a gagné 0,62% à 18 281,03 points et le S&P 500 s’est adjugé 0,43% à 2 159,73 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant