Morning meeting AOF France / Europe - Légère hausse attendue, les semi-conducteurs en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient débuter la semaine sur une légère hausse, suivant ainsi l’exemple de la majorité des places asiatiques. On signalera la fermeture de Tokyo. Le coup d’Etat avorté en Turquie n’a eu qu’un impact transitoire sur l’aversion au risque. Ce début de séance sera animé en Europe par l’offre de rachat du concepteur britannique des puces, ARM, par le Japonais Softbank pour 32 milliards de dollars, soit une prime de plus de 40%. A Paris, les investisseurs réagiront aux ventes semestrielles de bioMérieux.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BIOMERIEUX

Au premier semestre, le chiffre d’affaires de bioMérieux a atteint 1,001 milliard d’euros, en croissance de 7,2 %. La croissance organique des ventes du spécialiste du diagnostic in vitro s’est établie à 10,9 %. Le groupe explique avoir bénéficié d’une accélération d’environ 450 points de base liée aux ventes de FilmArray et de 100 points de base liée à l’activité de BioFire Defense. Le groupe a subi des effets de change négatifs de 26 millions d’euros environ, auxquels s’ajoute un effet de périmètre lié à la déconsolidation de bioTheranostics à compter du 1er janvier 2016.

TOTAL

Total a mis à jour ses principaux indicateurs pour le deuxième trimestre 2016. La marge de raffinage a atteint 35 dollars la tonne, quasi stable par rapport au premier trimestre (35,1 dollars) et en net repli par rapport au deuxième trimestre 2015 (54,1 dollars). Le prix moyen de vente du baril de Brent a atteint 45,6 dollars au deuxième trimestre 2016 après 33,9 dollars au premier trimestre 2016. Au deuxième trimestre 2015, il était ressorti à 61,9 dollars.

THERMADOR

Thermador a publié son chiffre d'affaires du premier semestre qui progresse de 12,7% à 124,413 millions d'euros euros. A périmètre constant, c'est-à-dire, sans les acquisitions de Mecafer par Thermador Groupe et Nuair France par Sectoriel, consolidés depuis le 1er juillet 2015, le chiffre d'affaires semestriel a reculé de 0,3%. La plus forte hausse est observée au second trimestre avec +13,9% (+0,6% à périmètre constant) à 64,637 millions. De son côté, le premier trimestre a progressé de 11,5% à 59 776 millions (-1,3% à périmètre constant).

ACCORHOTELS

AccorHotels a cédé 3,04% à 37,425 euros, accusant la plus forte baisse du CAC 40 vendredi. Le géant français de l'hôtellerie est pénalisé par l'attentat de la veille sur la Promenade des Anglais à Nice. Les investisseurs s'inquiètent de l'impact sur le secteur du tourisme français et européen, déjà affecté par les attentats de Paris et Bruxelles.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent seulement l'indice de confiance (NAHB) des constructeurs immobiliers en juillet aux Etats-Unis.

Ce matin, l'euro gagne 0,23% à 1,1060 dollar.

Vendredi à Paris

Les marchés européens ont mis un terme à six séances consécutives de hausse, l’attentat de Nice pénalisant les secteurs du tourisme, du transport et du luxe. Le bilan de la semaine reste pour autant largement positif. Les principales données économiques du jour, essentiellement américaines, ont été reléguées au second plan et se sont avérées contrastées. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,3% à 4 372,51 points, ramenant ses gains depuis le début de la semaine à 4,34%. L’EuroStoxx a, lui, cédé 0,15% à 2 958,65 points, mais affiche une hausse hebdomadaire de 4,25%.

Vendredi à Wall Street

Le rally s'est essoufflé vendredi à Wall Street, qui a fini proche de l'équilibre. Les données économiques du jour se sont avérées contrastées, les ventes au détail ayant positivement surpris tandis que la confiance des ménages décevait. Les investisseurs ont par ailleurs jugé négativement les résultats de Citigroup et de Wells Fargo. L'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,05% à 18 165,55 points, inscrivant un nouveau record en clôture. Il a gagné 1,6% sur la semaine. Le Nasdaq Composite s'est, lui, effrité de 0,09% à 5 029,59 points, mais a progressé de 0,8% en cinq séances.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant