Morning meeting AOF France / Europe - Légère hausse attendue, Crédit Agricole en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir en légère hausse. Ce matin, les marchés pétroliers, dont la tendance est très importante pour les actions, reculent légèrement. A Paris, les investisseurs réagiront à de nombreux résultats d’entreprises, dont Schneider Electric, CNP Assurances et Crédit Agricole. La banque a en outre communiqué les détails de la simplification de son organisation. Les statistiques du jour sont exclusivement américaines, dont la production industrielle en janvier. Un secteur dont la faiblesse a inquiété les marchés ces derniers mois.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une ouverture au plus haut et une clôture sous la résistance à 4115 points, dans des volumes plutôt faibles de 3.80 milliards. Alors que les USA ont fini au plus haut, l'Europe semble avoir du mal à poursuivre la phase de reprise vers la résistance à 4222 points, renforcée par une résistance descendante. Nous attendons néanmoins de nouveaux éléments avant de reprendre un biais tranché.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ADOCIA

Adocia a enregistré un chiffre d'affaires 2015 de 37 millions d'euros contre 0,7 millionsd'euros un an plus tôt. Cette progression résulte principalement du contrat de collaboration et de licence signé avec Lilly fin 2014 pour le développement d'une formulation d'insuline ultra-rapide grâce à la technologie BioChaperone, propriété de la biotech. Au 31 décembre 2015, la trésorerie et équivalents de trésorerie se situent à 72 millions d'euros comparé à un montant de 49,8 millions d'euros au 31 décembre 2014.

AEROPORT DE PARIS

Aéroports de Paris a publié un résultat net part du groupe 2015 de 430 millions d’euros, en progression de 6,9%, et un Ebitda de 1,184 milliard d’euros, en hausse de 6,8%. Ce dernier reflète la maîtrise des charges courantes, qui ont augmenté de 2,5%. Dans le même temps, le chiffre d'affaires consolidé de l'exploitant de plateformes aéroportuaires a progressé de 4,5 % à 2,916 milliards d'euros. Le trafic au niveau du groupe a augmenté de 4,1%. Aéroports de Paris propose un dividende de 2,61 euros par action au titre de 2015 contre 2,44 euros pour 2014.

CREDIT AGRICOLE

Crédit Agricole S.A. a publié des résultats en nette hausse au titre du quatrième trimestre et annoncé le lancement de la cession de sa participation de 25% dans les caisses régionales pour 18 milliards d'euros à ces dernières. Cette opération vise à simplifier et rendre plus transparente la structure du groupe, a expliqué la banque. Elle permettrait d'améliorer en outre la qualité et le niveau du capital de Crédit Agricole S.A.

NEXITY

Nexity a généré en 2015 un résultat net part du groupe de 123,5 millions d'euros, contre 35,7 millions d’euros en 2014. Il avait alors été pénalisé par 50 millions d’euros de pertes de valeur des goodwills. Le résultat opérationnel courant du groupe immobilier a, lui, augmenté de 20% pour atteindre 220 millions d’euros. Le taux de marge opérationnelle est en hausse de 0,2 point, à 7,2%. Le chiffre d’affaires s’est établi à 3,057 milliards d’euros, en hausse de 16% et a progressé dans tous les métiers.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent aux Etats-Unis l'indice des prix à la production de janvier, ainsi que les mises en chantier et les permis de construire pour ce même mois à 14h30. La production industrielle en janvier sera dévoilée à 15h15 et le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed à 20 heures.

Ce matin, l'euro est en légère hausse à 1,1177 dollar.

Hier à Paris

Le rebond des Bourses européennes a fait long feu. Après deux séances d'embellie, les principaux indices actions sont repartis à la baisse dans le sillage du pétrole. Les investisseurs ont été déçus par les termes de l'accord signé à Doha par la Russie, l'Arabie saoudite, le Qatar et le Venezuela. Ces quatre pays producteurs se sont accordés pour geler leur production de brut mais à condition d'être suivis par d'autres grands exportateurs, une éventualité très improbable du fait de l'Iran. Le CAC 40 a cédé 0,01% à 4 110,66 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a perdu 0,44% à 2 821,26 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont résisté au retournement à la baisse des cours du pétrole alors que l'accord annoncé entre quatre pays exportateurs sur un gel de la production n'a pas convaincu. Bénéficiant d'un effet de rattrapage sur les autres marchés mondiaux après un week-end de trois jours, les indices ont donc prolongé le rebond amorcé vendredi. Ils n'ont ainsi pas réagi à des statistiques pourtant mitigées. Morgan Stanley et Goldman Sachs ont été recherchées après un relèvement de recommandation de JPMorgan. Le Dow Jones a gagné 1,39% à 16 196,41 pts et le S&P 1,65% à 1 895,58 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant