Morning meeting AOF France / Europe - Légère hausse attendue à l'ouverture

le
0

(AOF) - Suivant le rythme de Wall Street, les marchés européens devraient ouvrir en légère hausse aujourd'hui après leur repli d'hier. L'interprétation à faire des déclarations de Janet Yellen vendredi continue à diviser les opérateurs alors que la présidente de la Fed a laissé entendre que la décision dépendrait notamment du rapport sur l'emploi attendu vendredi prochain. En attendant, les investisseurs pourraient réagir aux statistiques européennes du jour: climat des affaires et sentiment économique en zone euro et inflation en Allemagne. Du côté des valeurs, CGG et Eiffage devraient être entourés.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un doji dans des volumes très faibles de 1.33 milliard d'euros. La fermeture des marchés anglais explique certainement le manque d'entrain des investisseurs. L'indice CAC 40 est donc toujours dans son intervalle de consolidation 4443 - 4373.75 points. Seule une clôture au-delà de l'une des deux bornes permettra de prendre une nouvelle tendance.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CGG

CGG a annoncé la signature d'un accord avec GNPC Operating Services Company (GOSCO), une société ghanéenne indépendante de services d'exploration-production, en vue de former une joint-venture dédiée aux études et services sismiques marines 2D, 3D et 4D au large des eaux territoriales du Ghana. L'objectif principal de cette joint-venture, baptisée GOSCO Geoscience Limited (GSL), est de mettre à la disposition des acteurs de l'industrie pétrolière et gazière présents au Ghana, des navires sismiques et des solutions et technologies sismiques marines de haut de gamme.

CAFOM

Cafom a enregistré une progression de 4,9% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre 2016 à 90,5 millions d’euros. Le spécialiste de l’équipement de la maison explique cette augmentation par une bonne dynamique commerciale des pôles e-Commerce (+10,8%) et Distribution traditionnelle en Outre-Mer (+4,6%) et à l’extension du périmètre. A périmètre constant, le chiffre d’affaires a progressé de 4,2%.

RAMSAY GENERALE DE SANTE

Ramsay Générale de Santé a dévoilé ses résultats annuels 2015/2016 clos fin juin. Le groupe a enregistré un profit net part du groupe de 36,9 millions d'euros sur son exercice de 12 mois clos le 30 juin 2016 contre 4,9 millions d'euros au titre de la période du 1er janvier au 30 juin 2015 (périmètre de l'ancien Groupe Générale de Santé). L'excédent brut d'exploitation a atteint 269,8 millions en données publiées au titre des 12 mois de l'exercice clos à fin juin 2016.

EIFFAGE

APRR, la filiale autoroutière d'Eiffage, a réalisé au premier semestre 2016 un résultat net en hausse de 23,8% à 335,2 millions d'euros. L'Ebitda a progressé de 5,1% à 831,1 millions, soit 74,4% du chiffre d'affaires hors construction, contre 74,9% au premier semestre 2015. Le résultat opérationnel courant s'élève à 625,3 millions, soit une hausse de 7,7%. Publié en juillet, le chiffre d'affaires consolidé d'APRR hors Construction a atteint 1,1164 milliard, en hausse de 5,6%.

Les chiffres macroéconomiques

A 08h45, en France, les chiffres de commercialisation des logements neufs au deuxième trimestre seront publiés.

A 11h00, les investisseurs découvriront les indices du climat des affaires et du sentiment économique en zone euro en août suivis, à 14h00, de la première estimation de l'inflation d'août en Allemagne.

Aux Etats-Unis, l'indice des prix immobiliers S&P/Case-Shiller de juin est attendu à 15h puis, à 16h00, le Conference Board publiera son indice de confiance du consommateur pour août.

A 08h20, l'euro cote 1,1166 dollar en repli de 0,17%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en léger repli, la présidente de la Fed ayant ouvert la porte vendredi à un nouveau resserrement de sa politique monétaire. Il pourrait même avoir lieu dès le mois prochain en fonction des prochaines données économiques. Le rapport sur l’emploi aux Etats-Unis pour août publié vendredi revêtira encore plus d’importance que d’ordinaire. A Paris, Alstom a échappé à la baisse grâce à son contrat pour des TGV aux USA. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,40% à 4 424,40 points et l’EuroStoxx50 a perdu 0,39% à 2 998,50 points.

Hier à Wall Street

L'interprétation à faire des récentes déclarations de Janet Yellen continue à agiter les marchés. La présidente de la Fed a ouvert la voie à un resserrement monétaire d'ici la fin de l'année tout en restant floue sur le calendrier précis. Après une réaction mitigée vendredi, les indices ont clairement progressé hier tirés par les valeurs financières. Ces dernières seraient les principales bénéficiaires d'un relèvement des taux de la Fed. Sur le plan macro, la consommation des ménages a encore progressé en juillet. Le Dow Jones a gagné 0,58% à 18 502,99 pts et le S&P500 0,52% à 2 180,38 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant