Morning meeting AOF France / Europe - Léger rebond attendu avant la Fed

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en légère hausse à l'ouverture après leur accès de faiblesse d'hier. Tous les regards seront tournés vers la Fed qui clôturera ce soir la réunion de son comité de politique monétaire et fera part de sa décision sur les taux. Le consensus attend un statu quo mais l'enjeu principal réside dans les indications qui pourraient être données concernant les futurs relèvements. Alors que l'actualité statistique est inexistante en Europe, les publications de sociétés sont nombreuses : Zodiac a présenté ses ventes semestrielles et Eurazeo ses résultats 2015.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle toupie réalisée après l'ouverture d'un gap baissier. Ces deux gaps forment ainsi une île de retournement dans des volumes de 3.20 milliards d'euros Avec l'étoile filante du 14/03, les éléments baissiers se mettent en place. Un retour sur le support à 4350.35 points est donc attendu pour les jours à venir. Seule la Fed ce soir semble à même de contrecarrer cette anticipation.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

EURAZEO

Eurazeo a fait état d'un bénéfice net part du groupe de 1,27 milliard d'euros en 2015 - à comparer avec une perte proforma de 26,8 millions en 2014. Ce bond s'explique notamment par les nombreuses plus-values de cession enregistrées par la société d'investissement : 1,74 milliard d'euros provenant essentiellement des cessions partielles des titres Europcar et Elis à l'occasion de leur introduction en bourse pour respectivement 1,04 milliard d'euros et 251,8 millions et des cessions partielles des titres Moncler et AccorHotels pour respectivement 233,6 millions d'euros et 170,5 millions.

FUTUREN

Futuren a fait état en 2015, d'un bénéfice net de 3,4 millions d'euros après une perte nette de 27,1 millions d'euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel est ressorti à 13,335 millions d'euros après une perte de 2,4 millions (retraité). L'Ebitda est en croissance de 30% à 34,5 millions d'euros. La marge d'EBITDA consolidé sur chiffre d'affaires consolidé a augmenté également fortement, passant de 44,0 % en 2014 à 58,3 % en 2015.

HERIGE

Herige (ex VM Matériaux) a réalisé en 2015 une perte nette de 14,6 millions d'euros contre un bénéfice de 0,8 million à fin 2014. Le groupe a été pénalisé par une perte de valeur sur certains de ses actifs incorporels. Les dépréciations des écarts d'acquisition comptabilisées en 2015 s'élèvent ainsi à -16,7 millions dont 55% pour le périmètre en cours de cession, et le solde restant réparti sur les différentes activités. Le résultat opérationnel courant est ressorti à 2,4 millions (0,4% du chiffre d'affaires), contre 4,3 millions en 2014 (0,7 % du chiffre d’affaires).

ZODIAC AEROSPACE

Au cours du premier semestre de son exercice 2015/2016, Zodiac Aerospace a réalisé un chiffre d'affaires de 2,49 milliards d'euros, en progression de 7,1% à données publiées et en recul de 1,8% en organique. Les effets de changement de périmètre ont eu un impact positif de + 0,2 points sur la croissance du semestre, tandis que les effets de taux de change ont eu un impact positif de + 8,7 points.

Les chiffres macroéconomiques

En février, en Europe, les immatriculations automobiles ont progressé de 14,3% sur un an, à 1 056 902 véhicules vendus. Le marché automobile européen a donc continué à croitre comme il le fait sans arrêt depuis deux ans et demi.

Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation et le nombre de permis de construire et de mises en chantier de février seront dévoilés à 13h30. Ils seront suivis à 14h15 par l'indice de la production industrielle en février, avant, à 19h00, de découvrir la décision du comité de politique monétaire de la Fed.

Vers 08h25, l'euro cote 1,1086 dollar en baisse de 0,20%.

Hier à Paris

Après leur récent rally, les marchés européens ont fait l’objet de prises de bénéfices à 24 heures de la décision de politique monétaire de la Fed. Les économistes seront surtout attentifs à tout indice concernant le rythme de resserrement de la politique monétaire américaine. Numéricable-SFR a échappé à la baisse grâce à des résultats rassurants. Après avoir rebondi de près de 16% depuis son plus bas de début février, l’indice CAC 40 a cédé 0,75% à 4 472,63 points. L’EuroStoxx 50 a, lui, perdu 0,80% à 3 067,21 points.

Hier à Wall Street

Pour la deuxième séance consécutive, Wall Street a clôturé hier soir sans réelle direction. Les investisseurs attendent en effet la décision de la Fed, qui sera connue ce soir, pour déterminer leur stratégie d'investissement alors que les marchés actions ont nettement rebondi ces dernières semaines. Les taux devraient rester inchangés pour cette fois selon le consensus. L'annonce d'un accès de faiblesse des ventes au détail en début d'année n'a pas non plus encouragé les opérateurs à prendre des risques. Le Dow Jones a gagné 0,13% à 17 251,53 pts et le S&P500 a cédé 0,18% à 2 015,93 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant