Morning meeting AOF France / Europe - Léger rebond attendu après la Fed

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en légère progression alors que les minutes de la Fed ont montré que ses membres étaient divisés sur la nécessité de resserrer la politique monétaire à court terme. Un document rassurant car sa publication faite suite à de récentes déclarations de responsables jugées favorables à une remontée des taux dès septembre. Le pétrole est stable après avoir fini hier en légère hausse. En Europe, Nestlé pourrait être sanctionné après avoir dévoilé une croissance organique des ventes inférieures aux attentes au premier semestre.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une longue bougie noire sans corps, un marubozu. Les baissiers ont dominé la séance de bout en bout, dans un volume très étroit de 2 milliards d'euros. Les écarts d'opinion exprimés par les gouverneurs de la Fed ces derniers jours font planer des doutes, ont pesé sur les prix. La correction a rapproché l'indice d'un support intermédiaire à 4407 points qui peut causer un rebond. Le supports solide de la tendance court terme reste encore éloigné, à 4293 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SANOFI

Merck serait le dernier groupe pharmaceutique en date à être intéressé par le rachat du groupe américain Medivation, affirme Reuters citant des sources informées des négociations. Outre Sanofi dont l’intérêt pour la biotech américaine spécialisée dans l'oncologie est bien connu, Pfizer, Celgene et Gilead Sciences seraient aussi sur les rangs. Le groupe américain a accepté début juillet d'ouvrir ses comptes à Sanofi en vue d'un éventuel rachat. Medivation avait alors également révélé que, peu avant la décision d'entrer en discussions, il avait rejeté une deuxième offre de Sanofi.

ORANGE

Le 9 août, Orange Belgium a reçu une déclaration de transparence de la part de Prudential Plc, indiquant qu'à la date du 5 août, M&G Investment Management Ltd détenait 1,79 millions d’actions de l’opérateur télécoms, soit 2,98% du capital contre 3% auparavant. Toute augmentation de la participation au-delà (ou diminution en deçà) des plafonds suivants nécessite qu'une déclaration soit faite à Orange Belgium et à l'Autorité des services et marchés financiers : plafond statutaire de 3%, tel que défini par les statuts de la société et 5% ou tout multiple de 5%, comme stipulé par la Loi belge.

AEROPORT DE PARIS

Aéroports de Paris (-1,48% à 92,72 euros) a sous-performé mercredi le marché parisien (-0,96% pour le CAC 40) alors que la croissance du trafic en juillet a été nettement plus faible qu’un an plus tôt. CM-CIC explique cette dégradation par la situation politique internationale, en France et en Turquie. L’activité de l’opérateur d’aéroports a aussi été pénalisée par la grève du personnel navigant d'Air France entre le 27 et le 31 juillet 2016, qui s’est traduite par la perte de trafic d'environ 145 000 passagers.

AUPLATA

Le producteur d'or français Auplata a évolué mercredi à contre-courant du marché parisien, gagnant 0,88% à 1,14 euro alors que le SBF 120 a cédé 0,97%, après avoir pris une nouvelle mesure de renforcement de ses fonds propres. Le groupe a en effet annoncé la réalisation d’une augmentation de capital réservée de 2,5 millions d'euros intégralement souscrite par la société Compagnie Minière de Touissit.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent l'indice définitif de l'inflation pour juillet en zone euro à 11 heures. Aux Etats-Unis, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie " Philly Fed " d'août et les inscriptions hebdomadaires au chômage seront connus à 14h30 et seront suivis de l'indice des indicateurs avancés du Conference Board pour juillet à 16 heures.

Ce matin, l'euro gagne 0,24% à 1,1315 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en repli, les prises de bénéfices étant de mise alors que le compte rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed sera rendu public à 20 heures. Au lendemain de déclarations de responsables jugées favorables à une remontée des taux dès septembre, les opérateurs vont tenter d'y déceler des indices plus précis sur les intentions de la Fed. En Europe, ABN s’est distingué à la hausse grâce à ses résultats tandis que ceux de Carlsberg ont déçu. Le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,96% à 4 417,68 points tandis l’EuroStoxx 50 a perdu 1,18% à 2 980,54 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont fini en légère hausse après la publication du dernier compte rendu du comité de politique monétaire de la Fed. Ces minutes ont montré que les membres de la Banque centrale américaine étaient divisés sur la nécessite de resserrer la politique monétaire à court terme. Les indices avaient été auparavant sous la pression de Cisco en raison de rumeurs d'importantes suppressions de postes et de la distribution, plusieurs sociétés ayant déçu dont Target. Le Dow Jones a gagné 0,12% à 18 573,94 points et le Nasdaq Composite s'est adjugé 0,03% à 5 228,66 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant