Morning meeting AOF France / Europe - Le rebond va continuer

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens pourraient poursuivre leur rebond dans le sillage de Wall Street, de Tokyo (+1,57% pour le Nikkei à la clôture) et du pétrole (+0,6% à 49,17 dollars le baril de Brent). Les investisseurs attendent de nouvelles mesures de la BCE pour alléger le poids des créances douteuses dans le secteur bancaire. Ils accueillent également favorablement l'accord trouvé entre l'Eurogroupe et le FMI sur l'allégement de la dette grecque. Sur le plan des statistiques, la publication de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h pourrait influer sur la tendance.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un marubozu haussier validant une sortie du triangle, après presque 3 semaines de consolidation. La force ainsi libérée a permis une progression importante, qui devrait se poursuivre en direction de 4581 points. Les volumes se sont légèrement regonflés à 3.4 milliards d'euros. Un pull back sur 4361.88 points sera une nouvelle opportunité pour passer long. DayByDay prend un biais haussier pour les jours à venir.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

EUROPACORP

Europacorp anticipe une perte sur l’exercice 2015/2016 clos fin mars, dont les résultats seront publiés le 28 juin, sans donner d'estimation chiffrée. Néanmoins, sous la direction d’un nouveau management, le groupe indique disposer d’un solide et compétitif line-up pour l’avenir. Cette annonce a été faite lors de la publication d'un chiffre d'affaires annuel en baisse de 35,1% à 147,2 millions d'euros.

FNAC/VIVENDI

Lors de l'Assemblée générale de Fnac qui s'est tenue hier, les résolutions visant à ratifier le partenariat stratégique avec Vivendi ont recueilli plus de 96% de votes favorables. Fnac et Vivendi ont présenté les grandes lignes de leur partenariat industriel, visant à accélérer le déploiement de leurs offres d'abonnement et offres digitales, à développer les ventes couplées "contenus / équipements " sur tous les fronts de vente, et à enrichir la production et la distribution de leurs évènements culturels.

NEXITY

Nexity a annoncé être entré en négociations exclusives avec les actionnaires de Primosud, afin d’acquérir une participation majoritaire de 65% dans le capital de ce groupe de promotion résidentielle. Les 35% restants seraient conservés par les fondateurs. Primosud, créé en 1987 par Marc Cohen et Claire Nadjari, développe une activité de promotion immobilière centrée sur les agglomérations de Marseille, La Ciotat et Aix en-Provence. La transaction sera financée par le numéro un de la promotion immobilière résidentielle en France sur ses ressources propres.

TECHNIP

Technip Umbilicals, filiale à 100 % de Technip, a remporté un contrat auprès de Statoil ASA pour fournir un ombilical (assemblage de tubes d'acier et/ou de canalisations hydrauliques, de câbles électriques et de fibres optiques), destiné au champ Oseberg Vestflanken 2, au large de la Norvège. Ce dernier est situé à 100 mètres de profondeur, à environ huit kilomètres du centre du champ Oseberg, au niveau du bloc 30/9-30/6 sur le plateau continental norvégien.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice GfK qui mesure le moral du consommateur en Allemagne est ressorti à 9,8 en juin contre 9,7 en mai. Les économistes interrogés par Reuters l'attendaient inchangé. Cet indice est au plus haut depuis septembre 2015. Toujours en Allemagne, l'indice Ifo du climat des affaires en mai est attendu à 10h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 15h45 de l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) Services pour mai.

Vers 8h25, l'euro cote 1,1148 dollar, en hausse de 0,09%.

Hier à Paris

Après un début de semaine dans le rouge, les marchés actions européens ont nettement rebondi dans le sillage de la remontée des cours du pétrole et de la bonne tenue du secteur bancaire. En hausse de 1,33% à 48,77 dollars, le baril de WTI américain a mis fin à une série de cinq séances consécutives de baisse. A Paris, Société Générale a bondi de 5,4% suivie par Axa (+4,58%) et BNP Paribas (+3,7%), portées par des spéculations sur le remaniement de l'italienne UniCrédit. Cédant 0,66% hier, le CAC 40 a grimpé de 2,46% à 4 431,52 points tandis que l'EuroStoxx 50 s'est adjugé 2,85% à 3 016,45.

Hier à Wall Street

La perspective d’une hausse des taux de la Fed en juin ne fait plus peur aux investisseurs. Ces derniers ont « digéré » la nouvelle, estimant que la politique monétaire, bien que légèrement resserrée, restera très accommodante et que cette mesure est aussi le synonyme d’une amélioration de la conjoncture américaine. D’ailleurs, l’optimisme a été alimenté hier par une statistique bien meilleure que prévu sur les ventes de logements le mois dernier. Dans ce contexte, également marqué par la nette hausse du pétrole, le Dow Jones a gagné 1,22% à 17 706,05 pts et le S&P 500 1,37% à 2 076,06 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant