Morning meeting AOF France / Europe - Le rebond s'annonce, la campagne britannique suspendue

le
0

(AOF) - Cette fois, le rebond des marchés sera-t-il durable après le feu de paille de mercredi ? En tout cas, les investisseurs semblent prêts à revenir sur les indices actions européens en ce dernier jour de la semaine, à en croire les futures. La suspension de la campagne pour le referendum du 23 juin en Grande-Bretagne, après l’agression mortelle d'une députée britannique pro-Bremain, pourrait bien faire basculer l'opinion en faveur d'un maintien dans l'Union européenne selon plusieurs observateurs. Par ailleurs, le pétrole a rebondi également mettant fin à une série de six baisses consécutives.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche, la première en 6 séances. Démarrée sur le support à 4117.49 points, elle a été permise par le bon comportement des marchés américains. L'ouverture haussière attendue doit maintenant être confortée pour assister à un comblement du gap baissier. DayByDay prend un biais neutre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

EUROFINS SCIENTIFIC

Eurofins Scientific a annoncé l'acquisition de Bureau de Wit, spécialiste des analyses de nourriture et de l'eau, présents sur les marchés de la production agroalimentaire, des hôtels et de la restauration aux Pays-Bas. Le groupe réalise environ 5 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel. Cette opération de croissance externe renforce le leadership d'Eurofins sur le marché néerlandais des tests pour le secteur agroalimentaire et accroit sa base de clients.

VISIATIV

Visiativ, éditeur et intégrateur de plateformes innovantes, a annoncé le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles ordinaires avec suppression du droit préférentiel de souscription au profit d'investisseurs qualifiés, en vertu de la 10ème résolution de l'assemblée générale mixte des actionnaires du 25 mai 2016, d'un montant d'environ 6 millions d'euros, soit environ 14,6% du capital de la société. Les actions nouvelles feront l'objet d'une demande d'admission auprès d'Euronext.

FONCIERE DE PARIS

La président de l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam) déplore ce soir, dans un entretien à Reuters, des "conflits d'intérêts" dans la bataille boursière que se livrent Eurosic et Gecina pour l'acquisition de Foncière de Paris. "Covéa et ACM, en tant qu'acheteurs et vendeurs sur l'offre d'Eurosic, sont assez indifférents à l'offre de Gecina. Il y a un conflit d'intérêts important dans la mesure où l'initiateur et la cible ont des actionnaires communs.", a argumenté Colette Neuville.

ALTRAN

Altran, au travers de sa filiale Cambridge Consultants, acquiert Synapse, une entreprise située sur la côte ouest des Etats-Unis, pour devenir un acteur mondial sur le marché du développement de produits. L’acquisition permet d’étendre l’empreinte géographique et la capacité du spécialiste de la R&D externalisée en matière de développement technologique pour le marché des biens de grande consommation.

Les chiffres macroéconomiques

A 08h45 seront publiés en France les résultats définitifs de l'estimation de l'activité et des conditions d'emploi de la main-d'œuvre au premier trimestre.

Aux Etats-Unis, la seule statistique est attendue à 14h30. Il s'agira des mises en chantier et permis de construire de mai.

A 08h30, l'euro cote 1,1242 dollar en hausse de 0,14%.

Hier à Paris

Brexit et pétrole continuent de maintenir les marchés actions européens dans le marasme. A New York comme à Londres ou Paris, les investisseurs ont pris acte de l'avertissement lancé hier soir par la Fed : une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne aura des conséquences sur l'économie et les marchés. Dans cet environnement incertain, la rechute du pétrole alimente la nervosité des investisseurs. Depuis une semaine le cours du WTI américain a cédé 9%. Le CAC 40 a perdu aujourd'hui 0,45% à 4 153,01 points. L'Euro Stoxx 50 s'est replié de 0,2% à 2 824,64 points.

Hier à Wall Street

La mort par balle de la députée britannique Jo Cox, agressée alors qu'elle faisait campagne pour le "Bremain", va-t-il faire basculer la tendance en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne ? Les investisseurs américains le pensent visiblement, qui sont revenus sur les indices après cette nouvelle, faisant remonter un marché jusque-là mal orienté. La suspension de la campagne a donc rassuré tout le monde alors que la crainte d'un Brexit explique la chute des marchés mondiaux des derniers jours. Le Dow Jones a gagné 0,53% à 17 733,10 points et le S&P500 0,31% à 2 077,99 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant